You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

le premier mois sans engagement

  • Opinions et débats
  • Immigration
  • Dossiers politique
  • Dossiers famille et éducation
  • Voir les dossiers France
  • International
  • Moyen-Orient
  • Voir les dossiers International
  • Catholicisme
  • Catholicisme France
  • Catholicisme Monde
  • Le Collège des cardinaux
  • La Documentation catholique
  • Protestantisme
  • Dossiers spiritualité
  • Lexique religieux
  • Voir les dossiers Religion
  • Économie française
  • Économie internationale
  • Entreprises
  • Média et presse
  • Économie solidaire
  • Voir les dossiers Économie
  • Programme et critiques TV
  • Art et expositions
  • Livres et idées
  • Voir les dossiers Culture
  • COP28 2023 (Dubaï)
  • Biodiversité
  • Voir les dossiers Planète
  • Alimentation et santé
  • Écologie et santé
  • Voir les dossiers Santé
  • Art de vivre
  • Recettes de cuisine
  • Voir les dossiers Art de vivre
  • Jeux Olympiques Paris 2024
  • Voir les dossiers Sport
  • Dernières infos AFP
  • Newsletters
  • Lire le Journal
  • La Croix l’Hebdo
  • Mots Croisés
  • La Croix International
  • Librairie La Croix

Fatima : que s’est-il passé le 13 mai 1917 au Portugal ?

En 1917, le 13 mai, dans la région de Fatima, à une centaine de kilomètres au nord de Lisbonne, une « belle dame » apparaît à trois petits bergers, Lucie dos Santos et ses deux cousins, Francisco et Jacinthe Marto.

  • Geneviève Pasquier ,
  • le 21/02/2017 à 10:48
  • Modifié le 12/05/2023 à 14:01

réservé aux abonnés

Lecture en 3 min.

Fatima : que s’est-il passé le 13 mai 1917 au Portugal ?

Les trois enfants de Fatima

  • Commenter Réagir
  • Envoyer par mail Envoyer
  • Partager sur Facebook Partager
  • Partager sur Twitter Twitter

Le déroulement des apparitions

Le 13 mai 1917, trois petits bergers, François Marto, 9 ans, sa sœur Jacinthe, 7 ans et leur cousine Lucie dos Santos, 10 ans, rentrent le troupeau de moutons qu’ils ont gardé dans la journée. Ils disent à leurs parents incrédules qu’une belle dame leur est apparue lorsqu’ils gardaient le troupeau. Elle leur a demandé de réciter tous les jours le chapelet et de revenir le 13 de chaque mois.

Le 13 juin, les trois enfants retournent sur le lieu où ils ont vu « la belle dame ». Aux questions qu’on leur pose, les enfants répondent que la dame leur a demandé de réciter le chapelet chaque jour, qu’elle leur a confié un secret et les a priés de revenir à la même heure le 13 juillet.

Le 13 juillet, « la belle dame » demande de nouveau aux enfants de réciter le chapelet chaque jour en l'honneur de Notre Dame du Rosaire pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre Elle leur confie un secret, et leur dit que le 13 octobre elle leur dirait son nom et ferait un miracle afin que tous croient.

Le 13 août, les enfants ne peuvent pas venir car ils ont été arrêtés. Après avoir été soumis à de nombreux interrogatoires pour leur faire avouer leur mensonge, les enfants sont libérés le 16 août. Le 19 août, ils voient une nouvelle fois « la belle dame ». Elle continue à leur demander de réciter le chapelet chaque jour et de « prier et de faire des sacrifices pour les pécheurs car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui se sacrifie et prie pour elles » .

Le 13 septembre, accompagnés de près de 25 000 personnes, les enfants voient la dame qui leur recommande de poursuivre la récitation du Rosaire pour obtenir la fin de la guerre et leur promet de revenir le 13 octobre.

Le 13 octobre, entre 50 et 70 000 personnes sont venues pour voir le grand miracle annoncé par la dame le 13 juillet. À midi, Lucie crie à la foule « Regardez le soleil ! » et les pèlerins présents, voient distinctement le soleil qui s'agite dans le ciel. Ce phénomène qui sera appelé « la danse du soleil » dure 10 minutes. C’est la dernière apparition aux trois enfants.

François et Jacinthe Marto, meurent de la grippe espagnole en 1919 et 1920. Ils sont béatifiés le 13 mai 2000 par le pape Jean-Paul II. Lucie Dos Santos décède en 2005 au Carmel de Coimbra.

Outre les secrets confiés aux enfants, le message de Marie aux enfants insiste sur la nécessité de de méditer sur les mystères de la vie du Christ (récitation du chapelet), de prier pour la paix dans le monde et pour les pécheurs.

Les secrets

Lors de la troisième apparition, la Vierge a révélé un message aux enfants et leur a demandé de ne pas le divulguer immédiatement. Ce message contient trois parties, il ne sera révélé que plusieurs années après les événements.

Les deux premiers secrets sont officiellement publiés en 1941. Le premier serait l’annonce de la seconde guerre mondiale au travers d’une vision de l’enfer. Le second concernerait la Russie et sa consécration au cœur Immaculée de Marie. Le Pape Jean-Paul II a décidé de rendre public le 3e « secret de Fatima » lors du passage au troisième millénaire.

Fatima et les papes

Pie XII, consacré évêque le 13 mai 1917, jour de la première apparition. Il y verra toute sa vie un signe prophétique. Le Pape italien entretient une correspondance avec Lucie, seule voyante ayant survécu, et s’avoue impressionné par les révélations de la Vierge Marie.

Pour le cinquantième anniversaire des apparitions de Fatima, le pape Paul VI se rend à Fatima le 13 mai 1967, une visite inédite de 17 heures placée sous le signe de la paix dans l’Église et dans le monde, en présence de centaines de milliers de personnes.

Jean-Paul II est persuadé que c’est à Marie qu’il doit la vie lorsqu’il est victime d’un attentat le 13 mai 1981, lors de l’audience générale. « Ce fut une main maternelle qui guida la trajectoire du projectile et le pape agonisant s’arrêta au seuil de la mort » , écrira-t-il d’ailleurs à ce propos. Jean-Paul II demande à ce que la balle soit enchâssée dans la couronne d’or de la statue de Notre-Dame de Fatima. Il s’y rendra à trois reprises en 1982, en 1991 et en l’an 2000.

À la demande de Jean-Paul II, c’est à Benoît XVI, alors, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, qu’échoit la mission de rendre public le « troisième secret de Fatima » . Dans sa déclaration à la presse, le 26 juin 2000, le cardinal Ratzinger affirme que le sens de la vision de Fatima, n’est pas de montrer « un film sur l’avenir irrémédiablement figé » . Mais au contraire, de « mobiliser les forces pour tout changer en bien » . En 2010, le cardinal Ratzinger devenu Benoît XVI ira à son tour en pèlerinage à Fatima.

Pour le centenaire des apparitions, le Pape François effectue un pèlerinage à la Cova da Iria, en 2017 canonisant à cette occasion deux des petits voyants, morts tous deux de la grippe espagnole, Francisco et Jacinta Marto.

  • Notre-Dame de Fatima

L’essentiel ce matin

  • Présidentielle américaine : dans l’Iowa, les pasteurs évangéliques s’activent pour Donald Trump
  • Transition énergétique : ArcelorMittal va réduire ses émissions avec l’aide de l’État
  • Le « réarmement civique », feuille de route martiale de Gabriel Attal

Le « réarmement civique », feuille de route martiale de Gabriel Attal

La Réunion : l’œil du cyclone Belal est arrivé sur l’île

« l’armée chinoise n’est pas prête à envahir taïwan ».

  • En prison, des islamologues luttent contre la radicalisation violente

En prison, des islamologues luttent contre la radicalisation violente

« L’Homme aux mille visages » de Sonia Kronlund, d’autres vies que la sienne

« L’Homme aux mille visages » de Sonia Kronlund, d’autres vies que la sienne

Vous devez être connecté afin de pouvoir poster un commentaire

Déjà inscrit sur la Croix ?

Pas encore abonné ?

Footer banner mobile

  • Le journal papier et l’Hebdo en version numérique
  • Les 3 newsletters quotidiennes « L’essentiel »
  • Les newsletters thématiques
  • L’accès aux archives

Footer banner desktop

  • Mouvement des gilets jaunes : que sont devenus les cahiers de doléances ?
  • Élysée : Emmanuel Macron tiendra une conférence de presse mardi soir
  • Au moins cinq migrants décédés lors d’une traversée ratée de la Manche
  • « Chine, l’empire des illusions » : au pays du grand mensonge
  • Taïwan : William Lai, le fils de mineur élu président
  • Iran : deux journalistes qui avaient médiatisé l’affaire Mahsa Amini ont été libérées de prison
  • « La promesse, qu’est-ce que ça change ? » de Carole Widmaier : la force du serment
  • Béatification : le dossier d’un diacre parisien envoyé à Rome
  • Le Patriarcat de Moscou convoque et suspend Alexeï Uminskï, prêtre antiguerre
  • Gouvernement Attal : interrogations sur le rythme donné à la transition énergétique
  • Transition énergétique : Veolia veut développer les énergies « non utilisées »
  • Voiture électrique : Stellantis choisit la piste prometteuse des batteries au sodium

L’actu à ne pas manquer

  • Actualité politique
  • Gouvernement Borne
  • Faits divers
  • Procès et affaire judiciaire
  • Loi, projet de loi et réforme
  • Attentat en France
  • Baccalauréat 2024
  • Guerre en Ukraine
  • Attentat dans le monde
  • Guerre, crise et conflit
  • Conflit israélo-palestinien
  • Conflit du Haut-Karabakh
  • Géopolitique
  • Élections européennes 2024
  • Élection présidentielle américaine 2024
  • Tension Chine - États-Unis
  • Union européenne (UE)
  • Organismes internationaux
  • Personnalité politique
  • Pape François
  • Vatican et Curie romaine
  • Synode sur la synodalité (2021/2024)
  • Santé du pape
  • Démission du pape
  • Conclave (élection du pape)
  • Fête religieuse catholique 2023
  • Glossaire mots religieux
  • Sacrement catholique
  • Emploi et travail
  • Consommation
  • Pouvoir d’achat
  • Biocarburant
  • Épargne et placement
  • Impôt sur le revenu 2024
  • Grève en France
  • Crise économique et sociale
  • Transition énergétique
  • Réchauffement et changement climatique
  • Sources d'énergie
  • Ouragan, cyclone et typhon
  • Incendies de forêt
  • Énergies renouvelables
  • COP - Conférence climats
  • Catastrophe et accident nucléaire
  • Découverte et exploration de l'Espace
  • Coronavirus (covid-19)
  • Vaccin (vaccination)
  • Épidémie et pandémie
  • Drogue et addiction
  • Scandale alimentaire et sanitaire
  • Perturbateur endocrinien
  • Corps humain
  • PMA (procréation médicalement assistée)
  • Livre, roman et BD
  • Critique ciné, film et documentaire
  • Prix littéraires 2023
  • Festival BD d'Angoulême 2024 (FIBD)
  • Oscars 2024
  • César du cinéma 2024
  • Festival de Cannes 2024
  • Festival d’Avignon 2024
  • Sortie culturelle en famille
  • Personnalité culturelle
  • Mort et funérailles de personnalité
  • Grands dossiers culture
  • Conseils de jardinage
  • Retraite spirituelle
  • Pèlerinage à Lourdes 2024
  • Pèlerinage chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle
  • Série et reportage
  • Idées cadeaux de Noël 2023
  • Service client
  • Courrier des lecteurs
  • Résilier votre abonnement
  • L'équipe
  • Espace Presse
  • Découvrir LA CROIX numérique
  • Faire un don
  • Inscription à la newsletter
  • Mots croisés gratuits en ligne
  • La Croix Español
  • La Croix Africa
  • BAYARD BELGIQUE
  • BAYARD JEUNESSE
  • EDITIONS BAYARD
  • Groupe Bayard
  • MILAN PRESSE
  • Librairie Bayard
  • NOTRE FAMILLE
  • NOTRE TEMPS
  • EVEILALAFOI.FR
  • LE MONDE DE LA BIBLE
  • POINTS DE REPÈRE
  • PRIONS EN EGLISE
  • Chantons en eglise

Le 13 mai 1917, la Vierge apparaissait pour la première fois à Fatima

23993lpr_8909b051888db8f.jpg

Le 13 mai 1917 au Portugal, la Vierge apparaît pour la première fois à trois enfants : Lucia (10 ans), qui deviendra plus tard religieuse du Carmel de Sainte-Thérèse à Coimbra, et ses cousins Francisco (9 ans) et Jacinta (7 ans), trois petits bergers qui s’occupent d’un troupeau de moutons à Cova da Iria, aujourd’hui diocèse de Leiria- Fatima .

Vers midi, ce 13 mai 1917, les trois pastoureaux voient une lumière brillante dans le ciel. Pensant qu’il s’agit là d’un éclair, ils décident de rentrer précipitamment chez eux. Mais en descendant de la montagne, un autre éclair de lumière traverse le ciel. En-dessous, ils découvrent un petit chêne, à l’emplacement duquel se situe désormais la chapelle des Apparitions . Ils voient alors une « Dame plus brillante que le soleil », tout de blanc vêtue, qui tient dans ses mains un chapelet blanc.

Cette « Dame » demande alors aux petits bergers de prier le chapelet tous les jours. Elle les invite également à revenir à Cova da Iria le mois suivant, le même jour à la même heure, et ce pendant cinq mois consécutifs. Lors de la dernière apparition du 13 octobre 1917 , 70.000 personnes sont présentes et assistent à la fameuse danse du soleil. La Vierge leur dévoile qu’elle est « Notre-Dame du Rosaire » et leur demande de construire là une chapelle en son honneur.

Avertissement pour l’humanité

Fatima est sans aucun doute « la plus prophétique des apparitions modernes » . Les différentes parties du « secret » concernent avant tout la vision épouvantable de l’enfer, la dévotion au Cœur Immaculé de Marie , la Deuxième Guerre mondiale, ainsi que la prédiction des très graves dommages que la Russie, abandonnant la foi chrétienne et adhérant au totalitarisme communiste, devait apporter à l’humanité.

En accord avec la Congrégation pour la doctrine de la foi, sœur Lucie affirmait clairement que « l’objectif de toutes les apparitions était de grandir dans la foi, en espérance et en charité. Tout le reste était pour nous conduire à ceci ».

shutterstock_154303337.jpg

« La Vierge Marie apparue à Fatima nous rappelle ces valeurs oubliées, cet avenir de l’homme en Dieu, avenir dont nous sommes une part active et responsable », estime la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Le 13 octobre 1930, l’évêque de Leiria déclare les apparitions de Fatima dignes de foi et autorise le culte à Notre-Dame de Fatima. La construction de la chapelle des Apparitions commence dès le 28 avril 1919. Depuis, le sanctuaire attire des fidèles de toutes les religions. La ville ne porte-t-elle pas en effet le nom d’une princesse locale arabe convertie au catholicisme ? Fatima n’est-il pas le nom de la première fille de Mahomet, née de sa première épouse Khadija, elle-même issue d’une lignée chrétienne de la péninsule arabique ? À son sujet, le prophète de l’islam disait avec affection : « Tu seras la plus bénie d’entre toutes les femmes du Paradis après Marie ».

Un certain 13 mai…

Un 13 mai 1981,  Mehmet Ali Agca tenta d’assassiner Jean Paul II sur la place Saint-Pierre de Rome. Le Pape a ensuite offert la balle qui lui a transpercé le corps en signe de remerciement à la Vierge de Fatima pour lui avoir sauvé la vie.

Sr. Lucia of Fatima

La béatification des deux voyants, Francisco et Jacinta, a eu lieu le 13 mai 2000 à Fatima. Concernant la troisième voyante, Lucia qui devint Sœur Maria-Lucia du Cœur Immaculé, décédée en 2005, le pape Benoît XVI a autorisé de réduire le temps prévu par le droit canonique pour ouvrir les enquêtes du procès de béatification.

Acte de consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie

Composé par saint Jean Paul II, cet acte solennel devait être célébré en la basilique Sainte-Marie-Majeure, le 7 juin 1981, jour de la Pentecôte. Le Pape étant par force des choses absent, on transmit son allocution enregistrée.

Mère des hommes et des peuples, toi qui connais toutes leurs souffrances et leurs espérances, toi qui ressens d’une façon maternelle toutes les luttes entre le bien et le mal, entre la lumière et les ténèbres qui secouent le monde, accueille l’appel que, dans l’Esprit Saint, nous adressons directement à ton cœur, et embrasse dans ton amour de mère et de servante du Seigneur, ceux qui ont le plus besoin de ta tendresse et aussi ceux dont tu attends toi-même d’une façon particulière qu’ils s’en remettent à toi. Prends sous ta protection maternelle toute la famille humaine que, dans un élan affectueux, nous remettons entre tes mains, ô notre Mère. Que vienne pour tous le temps de la paix et de la liberté, le temps de la vérité, de la justice et de l’espérance.

OUR LADY OF FATIMA

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant .

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez  !

Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères

apparition de la vierge marie portugal

Lieux des Apparitions

Seminário descodificar fátima | 2.ª sessão, lectio divina preparatória do domingo, seminário descodificar fátima | 3.ª sessão, messe, en portugais, dans la chapelle de la mort de jésus, chapelet, à la chapelle des apparitions, visitez notre boutique en ligne, politique de confidentialité santuário de fátima, contenu soumise à licence, don sanctuaire de fatima, selectionner montant.

apparition de la vierge marie portugal

Souhaitez-vous un reçu?

Vous ne parvenez pas à lire ? Obtenir ici nouveau code

Vérifiez votre email

Un code de verification vous a été envoyé au (n'oubliez pas de consulter votre boîte SPAM).

Paiement MBWAY

Veuillez finaliser votre paiement sur l’appli MBWAY (cette opération peut prendre un moment avant d’être disponible).

Paiement MB

Le ticket délivré par le guichet automatique atteste le paiement. Conservez-le.

Portugal en français

Connaître le Portugal. Pour de vrai.

Basilique Notre Dame du Rosaire de Fatima

Le sanctuaire de Fatima, le pèlerinage du Portugal

Par José da Silva

En 1917, trois petits bergers, Lucia, Francisco et Jacinta, ont vu la Vierge Marie, au lieu-dit de Cova da Iria, près de Fatima. Plusieurs apparitions de la Vierge et quelques miracles plus tard, Fatima est devenu un haut lieu de pèlerinage catholique portugais et mondial.

On les voit souvent sur les routes, marchant par petits groupes. Ils marchent souvent sous un soleil de plomb. Entre mai et octobre, des milliers de marcheurs de tout horizons se dirigent vers le sanctuaire de Fatima. Quelle folie, surtout en plein été ! Mais justement, le but, c’est que ce soit difficile. Ils font partie des 6 millions de personnes qui, chaque année, visitent le lieu saint.

Pèlerin, va vers Marie à Fatima !

Il s’agit de marches pouvant faire des centaines de kilomètres, étalées sur plusieurs jours. Certains le font pour le sport, d’autres pour la Foi.

On peut marcher pour demander à Marie et à Dieu quelque chose, le plus souvent une guérison. On peut également marcher pour remercier Dieu d’avoir été exaucé.

Les plus motivés font l’arrivée au sanctuaire de Fatima à genoux, sur une piste prévue à cet effet. Je le redis : le but, c’est que ce soit difficile. Plus on souffrirait, plus on aurait de chances d’être exaucé. Cette attitude est profondément catholique, mais aussi profondément portugaise. Comme dirait ma mère portugaise, « il faut souffrir pour réussir ».

Pèlerins arrivant tout juste à destination

Chapelle des apparitions

Toute cette souffrance auto-infligée se dirige vers l’endroit précis où la Vierge Marie est apparue aux trois petits bergers (en portugais : « pastorinhos ») pour la première fois le 13 mai 1917.

Pour marquer à jamais la solennité du lieu, une première chapelle fut construite dès 1919 grâce aux dons des premiers fidèles. Des terroristes la dynamitèrent en 1922, elle fut reconstruite aussitôt.

Cette première chapelle était déjà trop modeste face à la ferveur populaire qui grandissait d’année en année.

apparition de la vierge marie portugal

Devant la chapelle se trouve l’objet de toutes les adorations : l’image de Notre Dame de Fatima . Sculptée en 1920 par José Ferreira Thedim, elle occupe aujourd’hui la place de l’arbre où est apparue Marie aux bergers.

Cette image est devenue un véritable objet de culte, chaque foyer portugais se devant d’en avoir une reproduction. On dirait aujourd’hui qu’il s’agit du plus grand succès de « merchandising » de l’église catholique portugaise.

En 1982, à l’occasion de la visite du pape, une grande structure architecturale protège désormais la modeste chapelle.

Structure protectrice de la chapelle des apparitions

La dévotion envers les apparitions ne faiblissant pas, ni les dons des fidèles, il « fallait » créer un espace de culte plus adéquat. Un endroit plus grand et plus « digne » pour certains, moins authentique pour d’autres.

Azinheira Grande, le grand chêne vert

Un grand chêne vert (en portugais : « azinheira ») jouxte la petite chapelle. Il est le seul arbre à « avoir connu » les miracles de Fatima. Il était également le plus grand.

Les autres arbres furent coupés pour aménager le sanctuaire.

Et le petit chêne vert, l’arbre au-dessus duquel était apparue aux « Pastorinhos » la Vierge Marie ? Il fut découpé petit à petit par les pèlerins, qui voulaient tous rapporter chez eux un souvenir de Fatima. Le peu qu’il en restait encore semble avoir été, comme pour la chapelle, victime d’un « attentat ». Le tronc, ultime vestige de l’arbre, fut ainsi arraché en emmené par des Républicains, des « libre-penseurs » qui voulaient lutter contre la superstition et la crédulité du peuple.

On voit que ça n’a pas fonctionné.

Fatima, faite par et pour les pèlerins

Le sanctuaire a toujours été critiqué dès ses débuts. Certaines personnes n’acceptent pas cet aspect plus formel, voire commercial, de la religion. Il faut dire qu’en entrant dans la superbe basilique, richement décorée, nous sommes loin de la simplicité de trois enfants, bergers d’une campagne oubliée du centre du Portugal…

La grandeur des installations actuelles du sanctuaire n’est pourtant pas le fruit d’une planification ordonnée sur le long terme. Le Sanctuaire a grandi au fur et à mesure des besoins. Ceci explique aujourd’hui l’absence d’unité entre les différents composants du sanctuaire.

Plan du sanctuaire de Fatima

La première chapelle correspondait au souhait de la Vierge. Fatima aurait pu s’arrêter là si les pèlerins en avaient décidé autrement. Mais ce sont eux, par leur nombre et leurs dons, qui permirent la construction du Sanctuaire de Fatima.

Les autorités ecclésiastiques réticentes

Les premières années furent pour le moins désordonnées. L’église était réticente à l’idée de transformer le local en un grand centre catholique. Fatima était trop reculée, trop paysanne, trop chargée de superstition. Les toutes premières informations au sujet de Fatima, sorties dans la presse officielle (et républicaine) en juillet 1917, faisaient état d’une possible « spéculation financière » de la part de personnes « astucieuses » pour profiter de la crédulité du peuple.

Pour l’église, mieux valait garder ses distances, d’autant que l’anticléricalisme de la Première République ne prit fin qu’avec Sidónio Pais et sa prise du pouvoir en décembre 1917.

Ce n’est qu’avec l’attentat aux explosifs de 1922 contre la petite chapelle que le diocèse de Leiria dont dépend Fatima put prendre la pleine mesure du phénomène.

Ne pouvant plus ignorer les nombreux croyants qui s’y retrouvaient, et voulant s’assurer que le culte y soit « correctement » catholique, le diocèse décida de réguler tant que possible la ferveur populaire.

Il faudra pourtant attendre l’année 1930 pour que l’église considère finalement les apparitions de Fatima comme étant dignes d’intérêt.

Basilique Notre Dame du Rosaire

Lorsque la première pierre de la basilique de Notre Dame du Rosaire fut posée en 1928, l’église ne faisait qu’appliquer les dons des pèlerins. Une application contrôlée, selon les désirs et les besoins des croyants, mais également de l’administration ecclésiastique.

Basilique en construction, mars 1936

Le projet de cette nouvelle basilique, sous l’impulsion de l’évêque de Leiria José Alves Correia da Silva, fut confié à l’architecte néerlandais Gerardus Samuel van Krieken . Van Krieken habitait alors depuis de nombreuses années au Portugal, et nous lui devons notamment le grand vitrail du plafond de la librairie Lello de Porto.

Le choix stylistique du néobaroque pour la nouvelle église était consensuel. L’église ressemblait à ce qui pouvait se faire ailleurs dans le pays depuis le XVIIIe siècle. Un choix qui s’accommodait parfaitement des matériaux utilisés. On utilisa des pierres et des marbres portugais, loin du béton armé qui commençait alors à triompher un peu partout dans le monde.

À la mort de Van Krieken en 1933, c’est un architecte local qui reprit le flambeau, João Antunes.

Elle sera finalement consacrée en 1953, et obtient le statut de basilique mineure l’année suivante.

Basilique Notre Dame du Rosaire de Fatima

Trésors artistiques de la basilique

En l’espace de relativement peu de temps, la basilique de Fatima fut embellie de grandes œuvres d’art. Peut-être l’élément artistique le plus emblématique de Fatima, la gigantesque couronne de bronze coiffant le grand clocher de 65 m. Pesant sept tonnes, elle fut fabriquée à Porto, dans l’ancienne fonderie du Bolhão.

Toujours sur le grand clocher, la grande statue de Marie a été réalisée en 1958 par l’américain Thomas McGlynn. Le sculpteur travailla sous les indications de Lucia, devenue religieuse. Il s’agit d’un cadeau fait à Fatima par les catholiques américains.

Un autre cadeau, cette fois par les catholiques de Singapour, se trouve à l’intérieur de la basilique. Décorant la grande arcade, une mosaïque portant l’inscription « Regina Sacratissimi Rosarii Fatimae Ora Pro Nobis », « Reine du Rosaire Sacré de Fatima, priez pour nous ». Cette mosaïque fut réalisée dans l’atelier de mosaïque du Vatican.

Intérieur de la basilique de ND du Rosaire

La grande colonnade qui encadre la basilique est surmontée de dix-sept statues. Les quatre plus grandes représentent les plus grands saints portugais : Saint Jean de Dieu, Saint Jean de Britto, Saint Antoine de Padoue et le Saint connétable Nuno Álvares Pereira.

Un Sanctuaire à la mesure des miracles de Fatima

En plus d’un siècle d’existence, le Sanctuaire a bien grandi. Aujourd’hui, le vaste espace peut contenir jusqu’à 500.000 fidèles, un nombre régulièrement atteint avec les visites du Pape.

Un espace en perpétuelle évolution, au gré des nouveaux besoins.

Centre pastoral Paul VI

Fatima est, aussi, un lieu d’accueil des religieux, avec des endroits dédiés à la formation religieuse, ou à la retraite spirituelle. Le centre pastoral Paul VI , inauguré en 1982, en est un bon exemple. Tout a été fait pour que l’hospitalité portugaise légendaire le soit tout autant pour les religieux.

Moine à Fatima

Chemin de croix de Valinhos

Le chemin qui allait de Aljustrel, lieu de résidence des petits bergers, au sanctuaire, fut transformé en chemin de croix. C’est au lieu-dit de « valinhos » dans les environs immédiats du Sanctuaire que se trouvent la plupart des œuvres d’art religieuses.

On y trouve le Calvaire Hongrois , un cadeau des religieux hongrois de 1964, alors victimes de l’athéisme militant du régime communiste de leur pays.

Visible également sur le chemin de croix, une sculpture de « l’ange du Portugal », entité protectrice de la Nation, qui serait apparu en cet endroit en 1916 à Lucia, Jacinta et Francisco. C’était, en quelque sorte, une « préparation » aux apparitions de la Vierge l’année suivante.

Toujours plus grand : basilique de la Sainte Trinité

En 2007 est inaugurée la nouvelle basilique de la Sainte Trinité. En forme de camembert, elle est dans l’air du temps. Elle venait répondre à un besoin que le Sanctuaire ne pouvait plus ignorer. Comment accueillir au mieux les fidèles, toujours plus nombreux ? Cette question accompagne Fatima depuis le début, et continue toujours d’actualité.

Basilique de la Sainte Trinité

L’entrée de la basilique de la Sainte Trinité impressionne avec son immense porte de bronze et son parvis en chaussée portugaise. Le lieu de culte associe la tradition avec la modernité. La structure en béton est recouverte d’une pierre calcaire régionale. La décoration respecte le trait épuré de l’architecte grec Alexandros Tombazis.

En plus de l’entrée principale, l’église possède 12 portes latérales en bronze, chacune dédiée à un apôtre.

En nombre de places, il s’agit de la quatrième plus grande église du monde. Plus de 8000 personnes peuvent s’asseoir dans la plus complète des quiétudes. Un tour de force permis par l’acoustique exemplaire et l’absence de piliers à l’intérieur.

Le panneau de terre cuite dorée de 10 m de haut sur 50 de large a été dessiné par un jésuite slovène et réalisé par des artisans des quatre églises chrétiennes.

Légende : Sur la droite, on distingue la Vierge et les deux petits bergers de Fatima.

👉 Pour aller plus loin : Basilique de la Sainte Trinité

Les trois petits bergers

L’innocence des trois petits bergers, qui virent la Vierge Marie une journée de printemps, était une belle histoire à transmettre. Une histoire qui manquait dans le cœur des Portugais meurtris par l’effroyable guerre qui faisait rage.

Les trois petits bergers de Fatima

Aujourd’hui comme à l’époque, on se pose la question : que s’est-il vraiment passé ce 13 mai 1917 ?

Ce que nous savons, c’est qu’une foule immense était présente le 13 octobre 1917, pour la dernière apparition de la Vierge Marie. Ce jour-là, 100.000 personnes auraient vu le « Miracle du Soleil », un soleil qui dansait dans le ciel.

Presque toutes les personnes présentes, y compris des journalistes ou des scientifiques septiques, des anticléricaux ou de simples curieux ont pu le témoigner. Notez bien le « presque » : certaines personnes n’ont rien vu d’autre qu’un délire collectif et quelques rayons de soleil au travers des nuages.

Personnes observant le miracle du soleil

Lucia, qui a consacré sa vie à Dieu en devenant religieuse, fut la seule des trois petits bergers à avoir survécu à l’enfance. Ses cousins Francisco et Jacinta Marto avaient succombé à la Grippe Espagnole en 1919 et 1920 respectivement.

Elle était la gardienne des trois secrets de Fatima, rajoutant une aura mystique au lieu de culte.

Les bergers reposent aujourd’hui au sein même de la basilique.

Jacinta et Francisco furent canonisés en 2017 par le pape François, renforçant encore plus la dévotion des fidèles auprès de leurs tombeaux.

Aujourd’hui, le grand carillon de Fatima sonne la chanson liturgique la plus connue du Portugal, qui commence par les paroles suivantes :

Un 13 mai à Cova da Iria, est apparue, brillante, la Vierge Marie…

Cet air, reconnaissable entre tous, est joué par tant d’autres cloches du Portugal et au-delà !

Soutenir le Portugal en français

Aidez-nous à faire connaître le Portugal, en français !

Nous ne voulons pas faire payer pour accéder aux contenus. Le Portugal en français n’aurait alors plus de raison d’exister !

Le Portugal en français est un site gratuit, et il le restera, grâce à vous !

A lire aussi

Religion - 105e anniversaire des apparitions mariales à Fátima

Pélerinage à Fatima au Portugal

Il y 105 ans, la Vierge Marie serait apparue à des petits bergers dans la ville de Fátima au centre du Portugal. Reconnues depuis 1930 par l'Eglise catholique, ces apparitions sont célébrées tous les ans, à la date de la première manifestation de la Vierge, le 13 mai. Un grand moment de la vie spirituelle portugaise et internationale, puisque nombreux sont les pèlerins qui viennent de l'étranger.

C'est un des lieux sacrés de la religion catholique le plus important du Portugal et du monde. Le 13 mai 1917, trois enfants bergers auraient été les témoins d'une apparition de la vierge Marie. La Vierge leur aurait rappelé l'importance de la prière et aurait révélé trois secrets, connus désormais sous le nom des « Secrets de Fátima ». Elle leur aurait aussi dit qu'elle reviendrait tous les mois, donnant lieu à cinq autres apparitions, six au total entre mai et octobre 1917. Au départ l'Eglise n'a pas reconnu ces apparitions mariales, jusqu'en 1930 quand l'évêque de Leiria a reconnu la dévotion à Notre-Dame de Fátima. Deux des enfants sont morts de la grippe espagnole en 1920 et ont été canonisés par le Pape François en 2017, à l'occasion du centenaire de l'apparition . La dernière, Sœur Lucie est décédée en 2005 et son procès en béatification est en cours.  

Le pèlerinage de Fátima en 5 chemins

Le sanctuaire doit à sa popularité des chemins de pèlerinage multiples. De nombreux pèlerins sont arrivés au sanctuaire de Fátima ce 12 mai, pour célébrer l'anniversaire de la première apparition. Parmi les chemins qui existent pour se rendre à Fátima cinq d´entre eux sont les principaux. Il y a le Chemin du Tage qui commence de Lisbonne, le Chemin de Nazaré qui prend source dans la ville éponyme, le Sentier du Nord relie Valença à Fátima en passant par Porto et Coimbra, la Route des Carmélites au départ de Coimbra et le Chemin du Centenaire dont le départ est à Vila Nova de Gaia. Toutes ces routes sont balisées et offrent des possibilités de pèlerinage sur le ton de la spiritualité et de la sécurité. Trois chemins sont aussi en préparation, ce qui donnera un total de huit chemins balisés de pèlerinage possibles pour ceux qui veulent exprimer leur dévotion à Notre-Dame de Fátima.

Des pélerins marchent vers Fatima

Un homologue du pèlerinage dans le Jura

Pendant la dictature salazariste, de nombreux Portugais se sont réfugiés en France. Les fidèles qui ont donc émigré en terres françaises ont tenu à perpétrer leur dévotion à Notre-Dame de Fátima. C'est au Mont-Roland en Franche-Comté qu'ils célèbrent depuis les années 1960 les six apparitions de la Vierge. Ce dimanche 15 mai, après deux années d'annulation en raison de la pandémie, les pèlerins retrouveront le chemin du Mont-Roland pour ce 105e anniversaire.

Ce pèlerinage est un symbole des liens franco-portugais sur le plan religieux. Cette année, la célébration sera aussi l'occasion de rendre hommage à un des fondateurs de l'association qui organisait le pèlerinage, décédé en avril dernier.

Le journaliste Miguel Costa s'improvise pèlerin-reporter

Miguel Costa, un acteur récemment devenu journaliste pour une chaîne de télévision portugaise a décidé de couvrir le pèlerinage de Fátima. Il est parti le 9 mai et a prévu des journées de 35 kilomètres de marche. Pendant son périple, il garde en tête son métier de reporter en tête et propose de montrer de l'intérieur les vertus du pèlerinage. Son arrivée était programmée pour le jeudi 12 mai, la veille de la célébration aux chandelles. Toute la place de la basilique de Fatima est couverte de bougies des pèlerins pendant la soirée du 12. Cette immersion montre l'ampleur du pèlerinage et son accessibilité. Un moment fort de la foi catholique.

Sur le même sujet

apparition de la vierge marie portugal

FATIMA - 13 mai: date anniversaire

Les plus lus, portugal : 2023 s’est achevée, quelques points à retenir sur cette année.

La dette publique portugaise Plus proche de 100% que ce qui était initialement prévu, la dette publique portugaise aurait diminué en termes absolus lors des deux derniers mois de 2023. La valeur en pourcentage...

L´Eglise catholique portugaise en conflit avec le Saint Siège

Portugal : les urgences débordées, les centres de santé prennent le relais, gastronomie - " bolo rei " (gâteau des rois), une légende et une histoire, les jours fériés au portugal en 2024, flash infos, l'annuaire.

apparition de la vierge marie portugal

Lisboa Card, un pass touristique officiel de la ville de Lisbonne

Le Lisboa Card offre également d’autres réductions sur plus de 60 lieux touristiques : Musée du Fado par exemple, avec moins 30 %. Vous bénéficiez également de réductions dans les différentes activités proposées...

Musée Berardo

Musée Berardo

Installé dans le Centre culturel de Belém, à quelques pas de la Torre de Belém,il expose 800 oeuvres qui proviennent de la collection de José Berardo.La collection du musée est représentative des beaux-arts, surtout...

Alliance Française de Lisbonne

Alliance Française de Lisbonne

L'Alliance Française de Lisbonne propose: - des cours de français et de portugais pour jeune public et adultes (en groupe ou à la carte); - des cours de français et portugais sur objectifs spécifiques tournés...

© lepetitjournal.com 2023

  • Qui sommes nous ?
  • Mur des contributeurs

Contacter lepetitjournal

  • Ouvrir une édition

Informations légales

  • Plan du site
  • Mentions légales

Suivez-nous sur les réseaux

Apparitions de la vierge Marie

La nouvelle arche de noé, 9 – fatima, 1917.

Portugal / 13 Mai au 13 Octobre 1917 Notre dame de Fatima

I – Généralités

Pays de l’apparition

Fatima, paroisse rurale de 2500 âmes en 1917, située à 130 km au nord de Lisbonne, dans le district  (département)  de Santarem. Elle appartient au diocèse de Leiria, dans la Basse-Beira. Elle est formée d’une quarantaine de hameaux, perdus dans les replis d’un plateau, rattaché au massif montagneux appelé  Serra de Aire . Son nom était pour ainsi dire ignoré de tous — même des Portugais. À huit cents mètres au sud du village, de chaque côté d’une route tortueuse, balayée par les vents, grossièrement pavée, et tout juste assez large pour laisser passer deux charrettes à bœufs, se trouve le hameau d’Aljustrel. Les habitants sont des paysans rudes et laborieux, constamment occupés aux travaux des champs, sur ce sol ingrat. Les maisons sont petites, sans étages, couvertes de tuiles. La façade, d’ordinaire blanchie à la chaux, est coupée de deux petites fenêtres et d’une porte étroite à laquelle on accède du chemin par deux ou trois marches de pierres.

Désignation  

Notre-Dame de Fátima est le nom sous lequel est invoquée la  Vierge Marie  telle qu’elle est apparue à trois  enfants  à  Fátima , petit  village  du centre du  Portugal , à  six reprises au cours de l’année  1917 . 

Contexte historique

L’histoire politique du Portugal est troublée à cette époque : en 1910 la République a été proclamée instaurant la séparation de l’église et de l’Etat. Les gouvernements se succèdent à un rythme accéléré. En 1915, un coup de force ouvre une période de dictatures, notamment celle du Général Pimenta de Castro de janvier à mai 1915, puis celle de Sidónio Pais, de décembre 1917 au 14 décembre 1918, date de son assassinat. En 1916, le Portugal, d’abord neutre, s’engage dans la  Première Guerre mondiale au côté de son ancien protecteur, la Grande-Bretagne. 

II – Le ou les voyants (es) 

Lucia dos Santos 

Née le 22 Mars 1907 et morte le 13 Février 2005 à Coimbra au Portugal, Lucia Dos Santos est une religieuse  portugaise  de l’ Ordre du Carmel . Avec ses cousins  Jacinta Marto  et  Francisco Marto , elle dit avoir été témoin de l’apparition de  Notre-Dame de Fátima . En  1926 , elle aurait vécu le comble de sa vie religieuse en étant témoin d’une  théophanie trinitaire , c’est-à-dire une apparition divine de la  Sainte Trinité .

Également dénommée Sœur Marie Lucie de Jésus et du Cœur Immaculé, elle vivait recluse depuis 1948, avec interdiction formelle de communiquer avec l’extérieur, au carmel de Sainte-Thérèse à  Coimbra , où elle menait une vie pieuse et contemplative. La cause pour sa  béatification  a été engagée par l’ Eglise catholiqu e.

Francisco Marto 

Né le 11 Juin 1908 et mort à 11 ans le 4 Avril 1919 à Fatima au Portugal, Francisco Marto est un des trois pastoureaux qui disent avoir vu la  Vierge  à la  Cova da Iria   (en)  entre le 13 mai et le 13 octobre 1917.  Béatifié  en même temps que sa sœur  Jacinta , le 13 mai 2000 par le pape  Jean-Paul II , il est  canonisé  par le  pape François  le  13 mai   2017  à  Fátima  au cours des célébrations du centenaire des  apparitions .

En 1915, les trois enfants voient « l’Ange du Portugal ». Puis en 1917, ils voient la  Vierge Marie  dans le petit village de  Fátima . Après les apparitions, le comportement du frère et de la sœur se modifient, et dès lors Francisco se met à prier seul et dire son  rosaire  avec application. Impressionné par les paroles de la Vierge selon lesquelles « il ne fallait plus offenser Dieu », il se retirait dans la solitude pour « consoler Jésus des péchés du monde ».

Sur les conseils de la Vierge, lors d’une des apparitions, il entre à l’école primaire. Mais son professeur, qui ne croit pas aux apparitions (dont la nouvelle s’est répandue), traite durement le petit et lui fait subir régulièrement des humiliations. Plusieurs de ses camarades le battent également dans la cour de récréation. François se sent poussé à rechercher toujours plus de solitude pour prier et offrir ses sacrifices. Il lui avait été dit qu’il « aurait beaucoup à souffrir pour réparer tant de péchés qui offensent Notre Seigneur et son  Cœur Immaculé  ».

Francisco se dit triste, non pas de « souffrir pour le Bon Dieu », mais « parce qu’il sait Notre Seigneur bien triste à cause des offenses des hommes ». Il arrête de se rendre à l’école pour passer plus de temps en prière. Il aime aller dans l’église  adorer en silence le Saint Sacrement  dans le  tabernacle . Lorsqu’on lui demande ce qu’il fait, il répond : « Je le regarde et il me regarde ». Les trois enfants, particulièrement Francisco, avaient l’habitude de pratiquer des  mortifications , mais dans une de ses apparitions la Vierge leur aurait recommandé de se modérer sur ce point.

En  1918 , tous les membres de la famille Marto (sauf le père et son fils Jean) sont atteints de la  grippe espagnole  qui balaye l’Europe et fit plus de mort que la  Première Guerre mondiale . En décembre la famille va mieux. Pour François et Jacinthe, ce rétablissement est de courte durée : fin décembre ils rechutent gravement dans la maladie. Le jeune garçon alterne les phases de rémission et de rechute. Même malade, le garçon continue de dire son chapelet quotidien qu’il récite en continu (il récite plusieurs  rosaires  par jour). Lorsque la maladie l’empêche de parler, il poursuit sa prière en silence.

Mi-février, dernière rechute dont il ne se relèvera pas. Sa santé empire de jour en jour. Sur son lit de mort, il offre ses souffrances pour « consoler Nôtre-Seigneur et convertir les pécheurs ». Il déclare même : «  D’ici peu, Jésus va venir me chercher pour aller au Ciel avec Lui, et alors je resterai toujours à le voir et à le consoler. Quel bonheur !  ». Le 3 avril, le petit demande à recevoir les derniers sacrements. Le curé vient le confesser et lui porter  la communion  qu’il reçoit pour la première fois. Francisco décède dans la maison familiale le  4   avril   1919 . Le 5 avril, Francisco est enterré dans le cimetière paroissial, dans une simple tombe avec une petite croix de bois. Sa sœur Jacinta, trop malade ne peut assister aux funérailles.

Jacinta Marto

Jacinta Marto, ou Jacinthe Marto, née le  11   mars   1910  à  Aljustrel ,  Fátima , et morte le  20   février   1920  à  Lisbonne , est une des trois pastoureaux qui disent avoir vu la  Vierge Marie  à la  Cova da Iria   entre le 13 mai et le 13 octobre 1917.

Elle meurt en 1920 de la  grippe espagnole , après une longue agonie de plusieurs mois. Elle est béatifiée le 13 mai 2000 par le pape  Jean-Paul II ,  en même temps que son frère  François . Sa  canonisation est célébrée le 13 mai 2017 à  Fátima  au cours du voyage du  pape François  pour le centenaire des  apparitions mariales de Fátima .

Jacinthe Marto est née le 11 mars 1910 à Aljustrel (près de  Fátima ). Elle est la fille cadette d’Olímpia et de Manuel Marto. Elle est baptisée le 19 mars dans l’église paroissiale. Jacinta, comme son frère  François  et sa cousine  Lucie dos Santos , sont des enfants typiques de la campagne portugaise de l’époque. Ne fréquentant pas l’école, elle travaille comme bergère avec son frère et sa cousine Lúcia. Elle est décrite comme une enfant ayant une volonté forte et avec un talent pour la danse et la poésie. Au printemps 1918, elle fait sa  première communion , alors que son frère, plus âgé, est refusé au sacrement par le curé du village.

En 1915, les trois enfants voient « l’Ange du Portugal ». Puis en 1917, ils voient la  Vierge Marie  dans le petit village de  Fátima . Après les apparitions, le comportement du frère et de la sœur évoluent. Jacinthe est très impressionnée par une vision de l’ Enfer  qui a eu lieu au cours de la troisième apparition. Bouleversée par le sort affreux qui attend les pécheurs, elle décide dans sa simplicité de faire pénitence et de s’infliger des sacrifices pour leur conversion, suivant en cela la proposition faite par la Vierge, au cours de la première apparition. Après les apparitions, Jacinthe entre à l’école primaire sur les recommandations de la Sainte Vierge. D’après les souvenirs de  Lucie , Jacinthe était une enfant affectueuse et très gentille, et le fait d’être délicate la rendait émotionnellement plus fragile.

Le 23 décembre 1918, Jacinthe et son frère François tombent malades, victimes de la  grippe espagnole  qui balaye l’Europe en 1918 à la suite de la  Première Guerre mondiale . Après une  broncho-pneumonie , la petite fille déclare une  pleurésie purulente, qui lui cause de grandes souffrances. Le 21 janvier 1920, elle est emmenée à  Lisbonne où elle est admise à l’orphelinat de Notre-Dame des Miracles au 17 de la Rue da Estrela. Le 2 février 1920, elle est transférée à l’hôpital Dona Estefania de Lisbonne. Jacinthe, atteinte de  pleurésie  et ne pouvant pas être  anesthésiée  (en raison du mauvais état de son cœur), est admise dans plusieurs hôpitaux successifs. Elle finit par succomber, toute seule, le  20   février   1920 , dans l’hôpital Dona Estefania de Lisbonne. Elle est enterrée au cimetière de Vila Nova de Ourém, dans la tombe de famille du baron d’ Alvaiázere .

Au cours de sa dernière maladie, elle aurait reçu plusieurs visites de la  Vierge Marie . Si la petite Jacinthe est décédée plusieurs mois après son frère (et dans de grandes souffrances), c’est, d’après les propos du Pape  Jean-Paul II  lors de sa béatification : « en s’offrant héroïquement comme victime pour la conversion des pécheurs ».

III – L’Apparition (généralités) 

Du 13 Mai 1917 au 13 Octobre 1917

Nombre et durée des apparitions

Elles sont au nombre de six, tous les 13 du mois entre Mai et Octobre 1917

Emplacement des apparitions

Dans un champ appelé la Cova da iria, un dimanche midi, alors que les 3 enfants gardent leurs moutons, ils voient un éclair alors que le ciel est bleu ; au dessus d’un petit chêne vert, une dame vêtue de blanc, plus brillante que le soleil leur apparaît. 

Récit 

Les apparitions mariales de Fátima se sont déroulées, d’après le témoignage des voyants, en 1917. Elles ont été précédées de trois apparitions d’un  ange , en 1915 et 1916. Cet ange qui s’est présenté aux voyants sous le titre de « l’ange du Portugal » invite les enfants à prier et leur enseigne une prière : la  prière de l’ange de Fatima .

L’une des peux prières « enseignée par l’ange »

«  Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et de vous aime. Je vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et ne vous aiment pas !

Commentaires sur cette prière : ces mots expriment les trois vertus théologales : La Foi, l’Espérance et la Charité ou l’amour, qui nous ont transmises directement par Dieu.

Les apparitions mariales sur le site de Fátima sont au nombre de six et débutent le  13 mai 1917 . « Une dame toute vêtue de blanc » apparait à trois petits bergers ( François et  Jacinthe Marto , et leur cousine  Lucie dos Santos ) et leur demande de revenir le mois suivant pour prier. De mois en mois l’apparition se reproduit et les enfants sont accompagnés par une foule de plus en plus nombreuse jusqu’à l’apparition du  13 octobre 1917 où plusieurs dizaines de milliers de croyants et curieux se pressent pour voir le « miracle » qui aurait été promis par la Vierge. Il se produit alors dans le ciel un phénomène lumineux appelé par la suite « le  miracle du soleil  » ou la « danse du soleil ». Parmi les observateurs il y a des universitaires et des non-croyants. Tous attestent du phénomène « non explicable ». 

IV – Analyse de l’Apparition

Apparence de la Vierge

Une dame vêtue de blanc, plus brillante que le soleil leur apparaît. « Peu après, nous avons vu le reflet de la lumière, puis Notre-Dame au-dessus du chêne vert. Notre-Dame, une fois disparue dans l’immensité du firmament, nous vîmes saint Joseph près du soleil avec l’Enfant-Jésus et Notre-Dame vêtue de blanc avec un manteau bleu. »

Attitudes de la Vierge

La vierge utilise ses mains ouvertes pour « engloutir » de lumière les 3 voyants, pénétrant en eux par la poitrine jusqu’au plus intime de leur âme, les faisant se voir ; elle s’en sert pour  pénétrer le centre de la terre pour y découvrir l’enfer. Elle s’en sert aussi pour déclencher le miracle du soleil tournoyant : « Ouvrant alors les mains, elle les fit se refléter dans le soleil, puis, pendant qu’elle s’élevait, le reflet de sa propre lumière continua à se projeter dans le soleil ».  Comme d’habitude, elle s’élève en direction du levant jusqu’à disparaître dans l’immensité du firmament. Plusieurs fois, la Vierge apparaît triste (même si la bonté n’est pas absente) : son cœur apparaît transpercé, comme dans le revers de l’image miraculeuse de la rue du Bac à Paris,

Paroles de la Vierge

Première apparition le 13 Mai 1917

  • « N’ayez pas peur. Je ne vous veux aucun mal » 
  • D’où êtes-vous ? Lui demandai-je. « Je suis du Ciel. » 
  • Et que voulez-vous de moi ?  « Je suis venue pour vous demander que vous veniez ici les six prochains mois, le 13 de chaque mois, à cette même heure. Par la suite, je dirai qui je suis et ce que je veux. Ensuite, je reviendrai encore ici une septième fois. » 
  •  Et moi, est-ce que j’irai également au Ciel ? Oui, tu iras. 
  • Et Jacinta ? « Elle aussi. »
  • Et Francisco ? « Lui aussi, mais il doit réciter beaucoup de chapelets. »

J’ai alors eu l’idée de demander pour deux filles qui étaient mortes récemment. Elles étaient mes amies et elles venaient chez moi apprendre à tisser avec ma sœur aînée :

  • Est-ce que Maria das Neves est déjà au ciel ? « Oui, elle y est. » 
  •  Et Amélia ? « Elle restera au purgatoire jusqu’à la fin du monde. »
  • « Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés dont Il est offensé et de supplication pour la conversion des pécheurs ? » Oui, nous le voulons. 
  • « Vous allez donc avoir beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort. »

Ce fut en prononçant ces paroles : «la grâce de Dieu, etc.», qu’elle ouvrit les mains pour la première fois et nous communiqua une lumière très intense (comme un reflet qui aurait émané d’elles) pénétrant en nous par la poitrine et jusqu’au plus intime de notre âme, nous faisant nous voir nous-mêmes en Dieu, qui était cette Lumière, plus clairement que ce nous aurions pu voir dans le meilleur des miroirs.»

Notre-Dame annonce aux pastoureaux une vie de souffrance : «Vous allez avoir beaucoup à souffrir.» Pour qu’ils puissent supporter une croix aussi lourde, elle leur promet l’aide d’une grâce dont elle leur permet de ressentir la mystérieuse réalité. «Alors, sous l’effet d’une impulsion intérieure qui nous fut également communiquée, nous sommes tombés à genoux et nous avons répété du fond du cœur : « Ô ! Très Sainte Trinité, je Vous adore. Mon Dieu, mon Dieu, je Vous aime dans le Très Saint Sacrement. » Après ces premiers instants, Notre-Dame ajouta : « récitez le chapelet tous les jours pour que le monde puisse obtenir la paix et la fin de la guerre. Ensuite, elle commença à s’élever tranquillement, montant en direction du levant, jusqu’à disparaître dans l’immensité du ciel.»

Seconde apparition le 13 Juin

Malgré la fête de saint Antoine, la plus populaire et la plus courue de la paroisse, les trois enfants se présentèrent à la Cova da Iria, faisant le sacrifice de ne pas participer aux réjouissances particulières de cette journée. Voici comment s’engagea le dialogue entre la Visiteuse céleste et ses confidents. «Que voulez-vous de moi ? Demanda Lucia.

  • « Je veux que vous veniez ici le 13 du mois qui vient, que vous récitiez le chapelet tous les jours et que vous appreniez à lire. Ensuite je vous dirai ce que je veux. »
  • J’ai demandé la guérison d’un malade. « S’il se convertit, il guérira durant l’année. »
  • Je voudrais vous demander de nous emmener au Ciel. « Oui, Jacinta et Francisco, je vais les emmener bientôt. Mais toi tu restes ici encore quelque temps. Jésus veut se servir de toi pour me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé. À ceux qui s’y adonneront, je promets le salut et ces âmes seront chéries par Dieu, comme des fleurs posées par moi pour orner son trône. »
  • Je vais rester seule ici ? Demandai-je tristement. « Non ma fille. Cela te fait beaucoup souffrir ? Ne te décourage pas. Je ne t’abandonnerai jamais. Mon Cœur immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu. »

Ce fut au moment où elle dit ces dernières paroles qu’elle ouvrit les mains et nous communiqua pour la seconde fois le reflet de cette lumière immense. En elle nous nous sommes vus comme engloutis en Dieu. Jacinta et Francisco paraissaient être dans la partie de cette lumière qui s’élevait vers le Ciel et moi dans celle qui se répandait sur la Terre. Devant la paume de la main droite de Notre-Dame, il y avait un Cœur qui semblait percé par les épines qui l’entouraient. Nous comprîmes qu’il s’agissait du Cœur de Marie, outragé par les péchés de l’humanité et qui demandait réparation.

Troisième apparition  le 13 Juillet

La plus importante des apparitions de la Cova da Iria, l’apparition -clé, le fondement de tout le message de Fatima, est la troisième apparition, celle du 13 juillet. Écoutons une fois de plus la description de Lucia : «Que voulez-vous de moi ? Demandai-je

  • « Je veux que vous veniez ici le 13 du mois prochain, que vous continuiez à dire le chapelet tous les jours, en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu’elle seule peut vous secourir. »
  • Je voudrais vous demander de nous dire qui vous êtes et de faire un miracle pour que tous croient que Vous nous apparaissez. « Continuez à venir ici tous les mois. En octobre je dirai qui je suis, ce que je veux, et je ferai un miracle que tous pourront voir pour croire. »

Là, elle formula quelques demandes dont je ne me rappelle plus très bien. Ce dont je me souviens c’est que Notre-Dame a dit qu’il fallait réciter le chapelet pour obtenir les grâces durant l’année. Et elle continua : « Sacrifiez-vous pour les pécheurs et dites plusieurs fois, spécialement lorsque vous ferez un sacrifice : « Ô ! Jésus, c’est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs et en réparation pour les péchés commis contre le Cœur immaculé de Marie. »

En disant ces paroles, elle ouvrit de nouveau les mains comme lors des deux mois passés. Le reflet parut pénétrer la terre et nous vîmes quelque chose comme une mer de feu. Plongés dans ce feu, les démons et les âmes ressemblaient à des braises transparentes, noires ou bronzées, ayant forme humaine, qui flottaient dans le brasier, portées par les flammes qui sortaient d’elles, avec des nuages de fumée tombant de tous côtés, ressemblant à la chute des étincelles dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, au milieu de cris et de gémissements de douleur et de désespoir, qui horrifiaient et faisaient trembler d’effroi. Les démons se distinguaient par des formes horribles et sordides d’animaux effrayants et inconnus, mais transparents comme des braises de charbons noirs. Effrayés et comme pour appeler au secours, nous avons dirigé notre regard vers Notre-Dame, qui nous dit avec bonté et tristesse : 

« Vous avez vu l’enfer, où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, de nombreuses âmes obtiendront le salut et auront la paix. La guerre va finir, mais si on ne cesse pas d’offenser Dieu… une autre, bien pire, commencera. ( Elle parlait de la guerre 1939/45). Lorsque vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez qu’il s’agit du grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père.

Pour l’empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si on répond à mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix; sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. Finalement, mon Cœur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix. Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi. Etc. Cela ne le dites à personne.

À Francisco, oui, vous pouvez le dire.  Quand vous récitez le chapelet, dites après chaque dizaine : « Ô ! Mon Jésus pardonnez-nous, délivrez-nous du feu de l’enfer, attirez toutes les âmes vers le Ciel, principalement celles qui en ont le plus besoin. » Après un instant de silence, j’ai demandé : Vous ne me demandez rien d’autre ? « Non, aujourd’hui je ne te demande rien d’autre. » Et, comme d’habitude, elle commença à s’élever en direction du levant jusqu’à disparaître dans l’immensité du firmament.»

Quatrième Apparition 13 Août

Que voulez-vous de moi ?

  • « Je veux que vous continuiez à aller à la Cova da Iria, le 13 du mois, que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours. Le dernier mois, je ferai le miracle pour que tous croient. »
  • Que voulez-vous que l’on fasse de l’argent que les gens laissent à la Cova da Iria ? « Faites deux brancards de procession ; le premier tu le porteras avec Jacinta et deux autres petites filles vêtues de blanc ; l’autre sera porté par Francisco, plus trois autres garçons. L’argent des brancards sera pour la fête de Notre-Dame du Rosaire et ce qui restera aidera à construire une chapelle que l’on fera faire.
  • J’aimerais vous demander la guérison de quelques malades… »Oui, quelques-uns guériront durant l’année. » Et, prenant un air plus triste : « Priez, priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs, car de nombreuses âmes vont en enfer du fait que personne ne prie et ne se sacrifie pour elles. » Et, comme d’habitude, elle commença à s’élever en direction du levant.» 

Cinquième Apparition le 13 Septembre

  • « Continuez à réciter le chapelet pour obtenir la fin de la guerre. En Octobre viendront également Notre-Seigneur, Notre-Dame des Douleurs, Notre-Dame du Carmel et saint Joseph avec l’Enfant-Jésus pour bénir le monde. Dieu est content de vos sacrifices, mais il ne veut pas que vous dormiez avec la corde, portez-la seulement durant le jour. »
  • Ils m’ont prié de vous demander beaucoup de choses : la guérison de quelques malades, d’un sourd-muet… »Oui, j’en guérirai certains, d’autres, non. En octobre, je ferai le miracle pour que tous croient. »

Sixième apparition le 13 Octobr e

«Lorsque nous sommes arrivés à la Cova da Iria, près du chêne vert, une injonction intérieure m’a poussée à demander à la foule de fermer les parapluies, avant que nous ne récitions le chapelet. Peu après, nous avons vu le reflet de la lumière, puis Notre-Dame au-dessus du chêne vert.

  • Que voulez-vous de moi ? « Je veux te dire que l’on fasse construire ici une chapelle en mon honneur, que je suis Notre-Dame du Rosaire, que l’on continue à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va finir et les militaires rentreront bientôt chez eux. »
  •  J’avais beaucoup de choses à vous demander : de guérir des malades, de convertir des pécheurs, etc. La vierge répondit: « Les uns, oui, les autres, non. Il faut qu’ils se corrigent, qu’ils demandent pardon pour leurs péchés. » Et prenant un air plus triste : « Qu’ils n’offensent pas davantage Dieu, Notre-Seigneur, qui est déjà très offensé. »

Messages de la Vierge  

Le  message  de Fatima porte sur la  prière * et les fins dernières**.

* Notre Dame de la Prière

Notre Dame du Rosaire est, dans le  catholicisme , une des nombreuses dénominations de la  Vierge Marie , donnée depuis qu’elle s’est présentée sous ce vocable à  saint Dominique , au XIII e  siècle à  Prouille . L’ Ordre dominicain  en fut un ardent propagateur. Tout commence lorsque saint Dominique, originaire d’ Espagne , entame ses prédications dans le pays  cathare  et décide pour cela de se fixer dans la ville proche de Fanjeaux. Il a, en  1208 , une apparition de la  Vierge Marie  qui se présente sous le vocable de  Notre-Dame du Rosaire  et qui lui tend un  chapelet . Les  dominicains  seront d’ardents propagateurs du  rosaire . 

Dominique Nuñez de Guzman  ( en espagnol  Domingo Núñez de Guzmán), né vers  1170  en  Espagne  dans un milieu aisé et mort le 6 août  1221  à  Bologne , est un religieux catholique, prêtre, fondateur de l’ ordre des frères prêcheurs  appelés couramment « dominicains ».  Canonisé  par l’ Église  en  1234 , il est célèbre sous le nom de  saint Dominique . Autrefois fêté le  4 août  puis le  6 août  jour de sa « naissance au ciel » 1, il est fêté le  8 août  depuis le  concile Vatican II .

** Les fins dernières  

Cette expression concerne les questions, parfois regroupées sous le vocable général d’eschatologie : la fin des temps, le jugement, le ciel, le purgatoire, l’enfer et la résurrection de la chair.

A Fatima, la Vierge confirme l’existence du ciel et du purgatoire. La souffrance, offerte, les sacrifices, et la prière, intense, faits par amour pour Jésus, sont le moyen de guérir les malades, d’obtenir la paix, de sauver les âmes de l’enfer, parce qu’ils interviennent en réparation des offenses commises envers Dieu et envers Marie. La dévotion à Marie est un moyen d’obtenir le salut : Marie déclare en effet que non seulement son fils veut se servir de Lucie pour la faire connaître et aimer, mais aussi «  veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé. À ceux qui s’y adonneront, je promets le salut et ces âmes seront chéries par Dieu.  Les malades peuvent guérir, mais ils doivent se convertir et demander pardon. 

Le message religieux de Fatima

Selon sœur Lucie (dans son dernier livre publié en 2006), tout le message sous-jacent aux apparitions de Notre-Dame de Fatima est le suivant : « Pendant l’intégralité du message, en commençant par les « apparitions de l’Ange », nous trouvons un appel à la  prière et au sacrifice offerts à Dieu par amour et pour la  conversion des pécheurs. » En 1967, le pape  Paul VI exprimait cette même idée dans l’ Exhortation apostolique Signum Magnum :

« La  contemplation de  Marie nous encourage, en fait, à la prière confiante, à la pratique de la pénitence, à la crainte de Dieu et nous rappelle souvent ces paroles par lesquelles  Jésus-Christ a annoncé que le royaume des cieux est proche : « repentez-vous et croyez à l’ Évangile  » (Mc 1, 15 ; Mt 3, 2 ; Mt 4, 17), et son avertissement sévère : « à moins que vous vous repentiez, vous périrez tous de même » (Lc 13, 5). » 

La consécration de la  Russie et du monde à Marie, demandée par sœur Lucie, en 1940, au pape  Pie XII , est considérée par l’Église catholique comme une demande émanant de Notre-Dame de Fátima. Si l’on confie la Russie au cœur de Marie et si l’on communie « les premiers samedis », la Russie se convertira. Sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde et une autre guerre (1939/45) commencera. Le pape  Pie XII répond à cette demande et consacre le monde en 1942 au  Cœur immaculé de Marie .

Le pape  Jean-Paul II réitère cette consécration en 1982, 1982 et 1984. Le pape  François le fait à son tour en 2013. Le 16 juin 2010, le  Liban et le  Moyen-Orient sont consacrés au Cœur Immaculé de Marie. Cette célébration s’est déroulée au sanctuaire de Notre-Dame du Liban en présence de représentants de l’épiscopat libanais, du  nonce apostolique M gr Gabriele Giordano Caccia, ainsi que de personnalités politiques.

Conclusion : à travers les révélations de ce qu’on nomme le secret de Fatima, Dieu nous rappelle d’abord que si les hommes ne se convertissent pas et ne reviennent pas à l’Evangile, ils périront (vision de l’enfer*) ou subiront les affres de régimes athées (communisme). Il nous rappelle aussi que seules la prière (voir prière de l’ange de Fatima**) la pénitence et l’intercession de la Vierge, (consécration d’un pays au cœur de Marie), peuvent conduire au salut et à la paix, et « sauver » les pécheurs, sachant que ce sont les hommes qui préparent eux-mêmes leur châtiment. (Dieu nous incite seulement à prendre le bon chemin, mais respecte la liberté qu’il nous a donnée). 

La Vierge sous entend que les prières peuvent sauver les âmes qui souffrent en enfer : « Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs ; pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon  Cœur immaculé . Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et il y aura la paix. ».

Autres Visions et/ou  éléments supra-naturels

A – La Vision de l’enfer : 

«  En disant ces paroles, elle ouvrit de nouveau les mains comme lors des deux mois passés. Le reflet parut pénétrer la terre et nous vîmes quelque chose comme une mer de feu. Plongés dans ce feu, les démons et les âmes ressemblaient à des braises transparentes, noires ou bronzées, ayant forme humaine, qui flottaient dans le brasier, portées par les flammes qui sortaient d’elles, avec des nuages de fumée tombant de tous côtés, ressemblant à la chute des étincelles dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, au milieu de cris et de gémissements de douleur et de désespoir, qui horrifiaient et faisaient trembler d’effroi. Les démons se distinguaient par des formes horribles et sordides d’animaux effrayants et inconnus, mais transparents comme des braises de charbons noirs. »

B – Des prédictions 

La Vierge annonce la fin de la première guerre mondiale (1914/18)  et la seconde guerre mondiale…. « Finalement, mon Cœur immaculé triomphera.Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix. Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi. »

C – L’ ange de Fatima

Les apparitions de la Vierge ont été précédées de trois apparitions d’un  ange en 1915 et 1916. Cet ange qui s’est présenté aux voyants sous le titre de « l’ange du Portugal » invite les enfants à prier et leur enseigne une prière : la  prière de l’ange de Fatima .

D – Le miracle du soleil tournoyant

Lors de la 3 e  apparitions (le 13 juillet 1917), Lucia demande à la dame  « un miracle » pour que les gens croient à ces apparitions. La dame promet un miracle pour le mois d’octobre. Lors de la 5 e  apparition, le 13 Septembre, 30 000 personnes encadrent déjà les « voyants ». La « dame » promet à nouveau un « miracle » pour la prochaine rencontre le 13 octobre. 

Il se produit alors dans le ciel un phénomène lumineux appelé par la suite « le  miracle du soleil  » ou la « danse du soleil ». Parmi les observateurs il y a des universitaires et des non-croyants. Tous attestent d’un phénomène « non explicable ». Le Miracle du soleil, ou la  danse du soleil , est le nom donné au phénomène solaire observé à  Fátima , dans le cadre des  apparitions mariales de Fátima  le  13   octobre   1917 .

Cet événement a été observé par plus de 30 000 personnes (les estimations varient de 30 à 100 000) pendant environ 10 minutes à  Cova da Iria,  près de  Fátima  au Portugal. Le 13 octobre 1930, l’ Église catholique  a qualifié cet événement de  miracle . Ce phénomène a donné lieu à une nombreuse littérature cherchant à expliquer son origine. Différentes hypothèses ont été émises : phénomènes solaires,  hallucination collective , problème rétinien (dont  rétinopathie ), jusqu’à l’apparition d’un  objet volant non identifié . Des films se sont également inspirés (ou ont évoqué) cet événement historique.

Le matin du 13 octobre 1917, Avelino d’Almeida, rédacteur en chef du journal  O Século , publie un article ironique sur les  apparitions de Fátima où il ne voit que superstition et supercherie.

Il se rend néanmoins sur place pour assister au « miracle annoncé ». Au petit matin, c’est une foule très importante qui se dirige vers la  Cova da Iria , le lieu des apparitions. Les estimations du nombre de spectateurs varient de 30 000 à 50 000 pour Avelino de Almeida jusqu’à 100 000 pour le D r Joseph Garrett,  professeur de  sciences naturelles à l’ Université de Coimbra , également présent ce jour-là. Dans la foule, avec les « citoyens ordinaires » se trouvent aussi des nobles, des ingénieurs, des médecins, des notaires ainsi que des journalistes et des photographes. Le ciel est complètement couvert par les nuages, et il tombe une pluie incessante. La pluie a transformé le lieu en un vaste bourbier, et les pèlerins ou curieux sont trempés jusqu’aux os et transis de froid. Les enfants arrivent avec leur famille et commencent à réciter le  chapelet .

À midi, bien que la pluie continue toujours de tomber, Lucie demande de fermer les parapluies et la foule lui obéit. Peu de temps après, les enfants voient « la dame » leur apparaître. L’apparition se présente alors à Lucie comme étant Notre-Dame du Rosaire et lui demande de faire bâtir une chapelle en son honneur. Elle annonce la fin proche de la guerre, et demande également la conversion des pécheurs. Selon de nombreux témoins, après la période pluvieuse, les nuages ont éclaté et le soleil est apparu, le ciel dégagé est devenu bleu. D’après les enfants, la pluie s’est arrêtée lorsque «  Notre-Dame du Rosaire s’est élevée vers le ciel ».

Les témoins décrivent le soleil comme « un disque opaque tournant dans le ciel ». Le soleil a été décrit comme significativement plus terne que la normale, et « jetant des lumières multicolores sur le paysage, les gens, et les nuages environnants ». Les témoins indiquent qu’ensuite le soleil a tournoyé dans le ciel : « à un certain moment, le soleil s’arrête, et puis recommence à danser, à tournoyer; il s’arrête encore une fois, et se remet encore une fois à danser, jusqu’au moment, enfin, où il parait se détacher du ciel, et s’avancer sur nous. Ce fut un instant terrible ! ». Après dix minutes, tout redevient normal. Les témoins ont également déclaré que leurs vêtements précédemment mouillés sont devenus soudainement et complètement secs, de même que le sol, préalablement détrempé par la pluie, n’était plus qu’humide et boueux, et bien moins qu’auparavant » (les flaques d’eau ont même été asséchées). Ce phénomène a également été observé par des témoins jusqu’à plus de dix kilomètres à la ronde. Pourtant l’observatoire astronomique n’a rien relevé de particulier à ce moment-là.

Dans l’assemblée, un témoin particulier : Avelino de Almeida, journaliste  anticlérical et rédacteur en chef du quotidien de  Lisbonne O Século , publie dans l’édition du lundi 15 octobre d’ O Século , un compte rendu qui fait sensation dans tout le pays, et attire à son auteur les vifs reproches des  libres-penseurs , qui ne lui pardonnent pas d’avoir donné une telle publicité aux faits de Fátima, et de les avoir appuyés de son autorité.

Témoignage du docteur Manuel Formigao, prêtre et professeur au séminaire de Santarem 

« Comme un coup de tonnerre, les nuages ont été déchirés, et le soleil à son zénith est apparu dans toute sa splendeur. Il se mit à tourner vertigineusement sur son axe, comme la plus magnifique roue de feu que l’on puisse imaginer, en prenant toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et envoyant des éclairs de lumière multicolores, produisant l’effet le plus étonnant. Ce spectacle sublime et incomparable, qui a été répété par trois fois, a duré pendant environ dix minutes. La foule immense, vaincue par un tel prodige extraordinaire, se jeta à genoux ». 

Le 18 décembre 1917, le Dr José Maria Proença de Almeida Garret, témoin direct, décrivit ainsi ce qu’il avait contemplé : 

«Quelques instants plus tôt, le soleil avait percé victorieusement l’épaisse couche de nuages qui l’avait caché, pour briller clairement et intensément. Je me suis retourné vers cet aimant qui attirait tous les regards et j’ai pu le voir semblable à un disque au bord net et à l’arête vive, lumineuse et luisante, mais qui ne faisait pas mal aux yeux… Il ne ressemblait en rien à la lune d’une nuit transparente et pure, parce que l’on voyait et sentait qu’il s’agissait d’un astre vivant… On ne pouvait pas non plus le confondre avec le soleil visible par temps de brouillard (d’ailleurs inexistant ce jour-là) puisqu’il n’était pas opaque, diffus ou voilé. À Fatima, le temps était chaud et ensoleillé.  Ce qui fut merveilleux, c’est que pendant un long moment, nous avons pu scruter l’astre, flamme de lumière et braise de chaleur, sans la moindre douleur oculaire et sans qu’aucun éblouissement ne nous aveugle. Ce disque nacré était animé d’un mouvement étourdissant… Il tournait sur lui-même à une vitesse vertigineuse.  Tout à coup, on entendit une clameur, comme un cri d’angoisse montant de la foule. Le soleil, conservant sa vitesse de rotation, se détacha du firmament et, sanguinaire, il prit la direction de la Terre, menaçant de nous écraser sous le poids de son énorme meule de feu. Ces secondes furent terrifiantes…  Tous ces événements, je les ai observés personnellement et sereinement, sans émotion ni agitation… Ce phénomène a dû s’étaler sur environ dix minutes.»

E – Les visions de saint Joseph et de l’enfant Jésus. 

«Notre-Dame une fois disparue dans l’immensité du firmament, nous vîmes saint Joseph près du soleil avec l’Enfant-Jésus et Notre-Dame vêtue de blanc avec un manteau bleu. Saint Joseph et l’Enfant-Jésus paraissaient bénir le monde, avec les gestes en forme de croix qu’ils faisaient de la main. Peu après, une fois dissipée l’image de cette apparition, je vis Notre-Seigneur et Notre-Dame (qui pour moi ressemblait à Notre-Dame des Douleurs). Notre-Seigneur semblait bénir le monde de la même manière que saint Joseph. Cette apparition s’évanouit à son tour et il m’a semblé voir de nouveau Notre-Dame sous une forme proche de Notre-Dame du Carmel.»

F – Le secret de Fatima

Les secrets de Fátima sont trois révélations, ou visions, qui auraient été adressées en  1917 par la  Vierge Marie à  Lúcia dos Santos et ses cousins  Jacinta et  Francisco Marto , dans la petite ville de  Fátima au  Portugal . Le terme des trois secrets de Fátima est régulièrement utilisé, mais il s’agit en fait des trois parties d’une unique révélation (ou vision) donnée le  13 juillet 1917 , révélation que la  Vierge Marie aurait demandé de ne pas divulguer immédiatement.

En juillet-août  1941 , rédigeant son troisième Mémoire sur  les apparitions , Lúcia dos Santos (devenue sœur Lucie) précise, pour la première fois, que ce secret comprend trois éléments différents : « Le secret comprend trois choses distinctes, écrit-elle, et j’en dévoilerai deux ». Les deux premiers secrets sont officiellement publiés en 1941, le troisième n’est révélé qu’en l’an  2000 par le pape  Jean-Paul II . Celui-ci, révélé tardivement, a entraîné de nombreux débats avant et après sa divulgation. Après sa  tentative d’assassinat  le  13 mai 1981 , le Pape  Jean-Paul II demande l’enveloppe contenant la troisième partie du secret.

Le Cardinal  Franjo Seper , Préfet de la  Congrégation pour la doctrine de la foi , remet le 18 juillet 1981, deux enveloppes : l’une blanche, avec le texte original de sœur Lucie en langue portugaise et l’autre de couleur orange, avec la traduction du texte en langue italienne. Le 11 août suivant, les deux enveloppes sont remises aux Archives du Saint-Office. En avril 2000, Lucie confirme au cardinal Bertone, que la lettre et le texte du « troisième secret » sont bien ceux qu’elle a rédigés en janvier 1944, et que ce texte est complet . En juin 2000, le Vatican publie officiellement la troisième et dernière partie du secret, livrant sa traduction ainsi qu’une copie de la lettre originale rédigée par sœur Lucie.

Les trois parties du secret de Fatima

La première partie est une vision de l’ enfer . Notre Dame nous montra une grande mer de feu, qui paraissait se trouver sous la terre et, plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s’ils étaient des braises transparentes, noires ou bronzées, avec une forme humaine. Ils flottaient dans cet incendie, soulevés par les flammes, qui sortaient d’eux-mêmes, avec des nuages de fumée. Ils retombaient de tous côtés, comme les étincelles retombent dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, avec des cris et des gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient trembler de frayeur.

Les démons se distinguaient par leurs formes horribles et dégoûtantes d’animaux épouvantables et inconnus, mais transparents et noirs. Cette vision dura un moment, grâce à notre bonne Mère du Ciel qui auparavant nous avait prévenus, nous promettant de nous emmener au Ciel (à la première apparition). Autrement, je crois que nous serions morts d’épouvante et de peur. Puis nous avons levé les yeux vers Notre Dame qui nous a dit si gentiment et si tristement : « vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs, pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon  Cœur immaculé . Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et il y aura la paix. ».

La deuxième partie du secret

Cette partie concerne une  révélation privée faite oralement par la Vierge aux trois enfants. Ce secret concerne la  Russie et la consécration de la Russie au  Cœur immaculé de Marie . « La guerre va finir – nous sommes en 1917 – Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le pontificat de  Pie XI * en commencera une autre pire encore.  Lorsque vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue,  sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. Pour empêcher cette guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis.

Si on accepte mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix ; sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés ; le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ; diverses nations seront détruites. À la fin, mon Cœur immaculé triomphera. Le  Saint-Père me consacrera la  Russie , qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix. Au  Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi, etc. »

Pie  XI, né Ambrogio Damiano Achille Ratti le  31   mai   1857  à  Desio , dans le royaume de Lombardie-Vénitie, dans la  province de Monza et de la Brianza  ( Italie ) est le  259 e   pape  de l’ Église catholique . Élu le  6   février   1922 , son pontificat est marqué par le règlement de la  question romaine , avec la reconnaissance et l’institution de l’ État de la Cité du Vatican , par les  accords du Latran , en  1929 . Il est confronté à la montée du  communisme , du  fascisme  et du  nazisme  en  Europe . Il meurt au  Vatican  le  10   février   1939 . Le 2 Février, Benito Mussolini accepte la proposition d’Adolf Hitler de transformer le pacte anti-Komintern en une alliance militaire défensive. Le 6 Février, Neuville Chalmberlain déclare aux  Communes  que toute menace contre les intérêts vitaux de la  France  entraînera l’assistance du  Royaume-Uni .

Troisième partie du secret 

La troisième partie se présente comme une vision allégorique, susceptible de diverses interprétations. Concernant le troisième secret, sœur Lucie écrit au pape  Jean-Paul II le 12 mai 1982, son interprétation du secret. Dans cette lettre, elle écrit : « La troisième partie du secret se réfère aux paroles de Notre Dame : «  Sinon la Russie répandra ses erreurs à travers le monde, favorisant guerres et persécutions envers l’Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, diverses nations seront détruites  » ».

La religieuse estime que cette vision (troisième secret) est donc « une révélation symbolique, qui se réfère à cette partie du message ». Pour elle cette vision était « conditionnée par le fait que nous acceptions » la demande de la Vierge de consacrer la Russie à son Cœur Immaculé. Sœur Lucie conclut : « Comme nous n’avons par tenu compte de cet appel du message, nous constatons qu’il s’est réalisé ».

Mais dans son courrier, elle précise bien que, pour elle, ce n’est pas Dieu qui a « puni le monde », mais que les malheurs sont les conséquences des actes des hommes. Elle écrit : « Et ne disons pas que c’est Dieu qui ainsi nous punit ; au contraire, ce sont les hommes qui préparent eux-mêmes leur châtiment. Dans sa sollicitude, Dieu nous avertit et nous incite à prendre le bon chemin, respectant la liberté qu’il nous a donnée ; c’est pourquoi les hommes sont responsables ». Le 27 avril 2000, le pape missionne le  cardinal Bertone auprès de sœur Lucie pour discuter avec elle de l’interprétation de cette vision.

Au cours de cette réunion, « Lucie réaffirme sa conviction que la vision de Fatima concerne avant tout la lutte du  communisme athée contre l’Église et les chrétiens, et elle décrit l’immense souffrance des victimes de la foi du XX e  siècle ». À la question sur l’identité de « évêque vêtu de blanc », elle confirme sa certitude qu’il s’agit du pape, mais sans connaitre son identité (qu’il s’agisse de  Benoît XV ,  Pie XII ,  Paul VI ,  Jean-Paul II ou d’un autre). À l’occasion de la béatification à Fatima de  Francisco et  Jacinta Marto , le pape Jean-Paul II fait lire une allocution qui va dans le même sens que l’interprétation de sœur Lucie .

Pour l’Église : « c’est donc une vision consolante qui veut qu’une histoire de sang et de larmes soit perméable à la puissance de guérison de Dieu. Ainsi, toute cette vision se produit afin de faire apparaître la liberté de l’homme et pour l’orienter dans une direction positive. Car le sens de la vision n’est donc pas de montrer un film sur l’avenir irrémédiablement figé, mais l’inverse : mobiliser les forces pour tout changer en bien ». C’est pourquoi la phrase de la Vierge « Mon Cœur immaculé triomphera » signifie que « le Cœur ouvert à Dieu, purifié par la contemplation de Dieu, est plus fort que les fusils et que les armes de toute sorte ». Il affirme : le message de Fatima nous invite à nous fier à cette promesse.

G – L’attentat contre le pape Jean Paul II 

Le mercredi 13 mai 1981, alors que 25 000 personnes sont massées place Saint-Pierre pour l’audience hebdomadaire, deux coups de feu claquent. Il est 17h17 et Mehmet Ali Agça vient de tirer sur Jean-Paul II, à trois mètres de distance ; l’attentat d’Ali Agça s’est produit le jour anniversaire de la première apparition de Fatima, le 13 mai 1917. (64 ans après) 

Un an après l’attentat, Jean-Paul II s’est rendu à  Fátima  et, en action de grâce, a fait incruster une des balles qui faillit le tuer dans la couronne de la statue de  Notre-Dame de Fátim a.

H – La vision de Tuy du Jeudi 13 Juin 1929

Le 20 juillet 1926, sœur Lucie, l’un des trois voyants de Fatima et la seule survivante,  quitte le couvent de Pontevedra pour entrer au noviciat des Dorothées, installé à Tuy, petite cité espagnole. Après sa prise d’habit le 2 octobre 1926, elle prononçait ses premiers vœux le 3 octobre 1928. En 1929, l’humble Maria das Dores poursuit à Tuy sa vie cachée, si bien cachée que la plupart de ses compagnes ignorent encore qu’elle est la voyante de Fatima. Elle met en pratique le message de Notre-Dame, vivant sa règle à la perfection dans le don total aux saints Cœurs de Jésus et de Marie. La messagère était prête. Alors se réalisa la  promesse du grand Secret   : «  Je viendrai demander la consécration de la Russie…  ».  Écoutons sœur Lucie raconter l’événement  :

«  (…) Ce fut à cette époque que Notre-Seigneur m’avertit que le moment était venu où il voulait que je fasse connaître à la sainte Église son désir de la consécration de la Russie et sa promesse de la convertir… La communication s’est produite ainsi  :

«  (13 / 6 / 1929). J’avais demandé et obtenu la permission de mes supérieures et de mon confesseur de faire une heure sainte de 11 heures à minuit, dans la nuit du jeudi au vendredi de chaque semaine. «  Me trouvant seule une nuit, je m’agenouillai près de la balustrade, au milieu de la chapelle, pour réciter, prosternée, les prières de l’Ange. Me sentant fatiguée, je me relevai et continuai à les réciter les bras en croix. La seule lumière était celle de la lampe [du sanctuaire].

Soudain, toute la chapelle s’éclaira d’une lumière surnaturelle et, sur l’autel, apparut une croix de lumière qui s’élevait jusqu’au plafond. Dans une lumière plus claire, on voyait sur la partie supérieure de la croix, une face d’homme, avec un corps jusqu’à la ceinture  ; sur sa poitrine une colombe, également lumineuse, et cloué à la croix, le corps d’un autre homme. Un peu en dessous de la ceinture (de celui-ci), suspendu en l’air, on voyait un calice et une grande hostie sur laquelle tombaient quelques gouttes de sang qui coulaient sur les joues du Crucifié et d’une blessure à la poitrine. Coulant sur l’Hostie, ces gouttes tombaient dans le Calice. 

Sous le bras droit de la Croix se trouvait Notre-Dame avec son cœur Immaculé dans la main… C’était Notre-Dame de Fatima avec son Cœur Immaculé,… dans la main gauche… sans épée ni roses, mais avec une couronne d’épines et des flammes… 

Sous le bras gauche [de la Croix], de grandes lettres, comme d’une eau cristalline qui aurait coulé au-dessus de l’autel, formaient ces mots  : “ Grâce et Miséricorde ”. Je compris que m’était montré le mystère de la très Sainte Trinité, et je reçus sur ce mystère des lumières qu’il ne m’est pas permis de révéler.

«  Ensuite, Notre-Dame me dit  : “ Le moment est venu où Dieu demande au Saint-Père de faire, en union avec tous les évêques du monde, la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, promettant de la sauver par ce moyen. Elles sont si nombreuses les âmes que la justice de Dieu condamne pour des péchés commis contre moi, que je viens demander réparation. Sacrifie-toi à cette intention et prie. ” «  Je rendis compte de cela à mon confesseur, qui m’ordonna d’écrire ce que Notre-Seigneur voulait que l’on fasse.  »

Dans les deux lettres qu’elle adressa en mai 1930 au P. Gonçalves, son confesseur, la voyante exprima les demandes du Ciel en unissant étroitement la  dévotion réparatrice des cinq premiers samedis à la consécration de la Russie  : «  Le bon Dieu promet de mettre fin à la persécution en Russie, si le Saint-Père daigne faire, et ordonne aux évêques du monde catholique de faire également, un acte solennel et public de réparation et de consécration de la Russie aux très saints Cœurs de Jésus et de Marie, et si Sa Sainteté promet, moyennant la fin de cette persécution, d’approuver et de recommander la pratique de la dévotion réparatrice indiquée ci-dessus.  »  

Hélas, c’était peine perdue… aucun pape ne fera rien ! Voilà pourquoi, plus tard (en août 1931), le Seigneur se plaignant, dit : « Ils n’ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s’en repentiront, et ils le feront, mais ce sera tard ! La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église : le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ».(révélation de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à Sœur Lucie, en août 1931, lors d’un séjour de convalescence à Rianjo, une petite ville proche de Pontevedra).

Pourquoi Notre Seigneur fait-il référence au roi de France ? Tout simplement parce qu’en 1689, Jésus-Christ se révéla à sainte Marguerite-Marie en ces termes : »Fait savoir au fils aîné de mon Sacré-Cœur (donc, au roi Louis XIV) que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de gloire éternelle par sa consécration à mon Cœur adorable. Mon Cœur veut régner dans son palais, être peint sur ses étendards et gravé dans ses armes pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la sainte Église. Mon Père veut se servir du roi pour l’exécution de Son dessein, qui est la construction d’un édifice public où serait placé le tableau de mon Cœur pour y recevoir les hommages de toute la France ». Notre Seigneur promettait donc à la France, Sa « fille aînée, comme Il l’appelait, sa toute puissante protection moyennant trois choses :

  • – Mettre Son Sacré Cœur sur les armes du roi et les étendards de la France ;
  • – Lui élever une Église nationale ;
  • – Que dans cette Église la France Lui soit solennellement consacrée par son souverain

Marguerite Alacoque , en religion sœur Marguerite-Marie, née le  22 juillet   1647  à  Verosvres , et morte le  17 octobre   1690  à  Paray-le-Monial , est une religieuse de l’ ordre de la Visitation ,  mystique  et inspiratrice du culte du  Sacré-Cœur  de  Jésus  et reconnue  sainte  par l’ Église catholique . Elle a été béatifiée en 1864, puis  canonisée  en 1920.

Eléments conformes aux autres apparitions 

  • L’apparition dans un cadre paysager, près d’un arbre. 
  • La lumière qui entoure la vierge
  • La demande de construction d’une chapelle
  • La condition  très pauvre des enfants ; leur piété 
  • La difficulté et l’hostilité que rencontrent les voyants
  • Le contexte historique difficile

Eléments spécifiques

  • Les apparitions préalables de l’Ange et la prière qu’il communique aux enfants 
  • La confirmation de l’enfer 
  • Le miracle public le plus spectaculaire de toutes les Apparitions mariales. Fatima est probablement l’Apparition qui situe le mieux l’origine supra naturelle de la Vierge aux yeux des tiers, quand elle prévient d’un miracle et que celui ci se réalise effectivement à la date prévue devant des dizaines de milliers de personnes ; à travers ce qu’on a appelé le miracle ou la danse du soleil. Dieu, maître de l’Univers, donne une toute petite idée de son extraordinaire puissance ! A noter que le pape Pie XII aura également cette vision au Vatican.
  • La connaissance et le détail du sort réservé, dans l’autre vie, aux personnes citées par les enfants

Lien avec d’autres apparitions 

La voyante d’Amsterdam, Ida Peerdeman, qui a 12 ans à l’époque, eut sa première apparition de la vierge l’après-midi du 13 octobre 1917, qui fut aussi le jour du miracle du soleil de Fatima. Avec Lourdes et Tepeya (Notre Dame de Guadalupe), Fatima est l’un des sanctuaires le plus connu et l’un des plus fréquentés.  

V- Reconnaissance et sanctuaires 

Reconnaissance

L’évêque de Leiria, M gr José Alves Correia da Silva, après avoir mené une enquête canonique reconnaît officiellement les apparitions mariales en 1930, et approuve la dévotion à Notre-Dame de Fátima.  François et  Jacinthe Marto , atteints de la  grippe espagnole meurent très vite (en  1919 et  1920 ). Ils sont  béatifiés le 13 mai 2000 par le pape  Jean-Paul II . Lucie Dos Santos , entrée au noviciat des sœurs Dorothée, puis au Carmel de  Coimbra , décède en  2005 . Son procès en béatification est en cours.  Jacinta et  Francisco sont canonisés par le  pape François , le 13 mai 2017 lors de son voyage à  Fatima , pour centenaire des  Apparitions mariales de Fátima .

Sanctuaire (s)

Le  28 avril 1919 est construite la  première chapelle sur le site des apparitions, par des pèlerins, sans le soutien de l’Église (le curé de Fátima ayant reçu la consigne de se tenir à l’écart de ces manifestations de dévotion). C’est une petite chapelle faite de pierres et de chaux, couverte de tuiles et mesurant 3,30 m de longueur, 2,80 m de largeur et 2,85 m de hauteur. La construction de la première grande église est entamée dès 1928 (avant la reconnaissance officielle des apparitions).

L’ église Notre-Dame-du-Rosaire est terminée en 1953. Elle obtient l’année suivante le titre de  basilique . Les tombes des trois enfants sont transférées dans le  transept en 1951, 1952 et 2006. En dehors de la grande esplanade, utilisée pour les grands rassemblements et les processions, le sanctuaire compte plusieurs chapelles et deux grandes structures : le  centre pastoral Paul VI (1979-1982), et la  basilique de la Sainte Trinité (2004-2007) qui est la 4 e  église au monde en capacité, avec près de 9 000 places. 

Fátima est aujourd’hui un centre mondial de pèlerinages très connu. Chaque année, près de cinq millions de pèlerins et de touristes s’y rendent, ce qui en fait le quatrième lieu de pèlerinage catholique du monde (après la  basilique de Notre-Dame de Guadalupe au  Mexique , la  basilique Saint-Pierre au  Vatican et les  sanctuaires de Lourdes en  France .

En 1942, un groupe de femmes portugaises décide d’offrir  une couronne d’or à la vierge de Fátima en «  action de grâce de la protection accordée au  Portugal durant la  Seconde Guerre mondiale  » (et sa non-participation au conflit). Cette couronne, réalisée gratuitement par 12 artisans joaillers a été officiellement déposée sur la tête de la statue de la Vierge le  13 mai 1946 par le cardinal  Benedetto Aloisi Masella , légat pontifical de  Pie XII . Cette couronne « de reine » fait référence à la décision du roi  Jean IV du Portugal , en 1646, de proclamer la  Vierge Marie  : « reine et patronne du Portugal ».

  • Faits divers
  • International
  • Edition Numérique

Logo

  • Technologie
  • Journal version numérique
  • Paru dans Le Mauricien
  • Paru dans Week-End
  • Législatives 2019

Apparitions de la Vierge 1916-1917 – Fatima au Portugal

apparition de la vierge marie portugal

« Offrez sans cesse au Seigneur des prières et des sacrifices… Attirez ainsi la paix dans votre pays » « C’est par le Cœur Immaculé de Marie que les hommes doivent demander la paix, parce Dieu le lui a confiée »

Au paroxysme de la Première Guerre mondiale, et alors que s’allumait dans la lointaine Russie la révolution qui allait embraser le monde, trois jeunes enfants portugais témoignent de visions et de messages reçus de la Vierge Marie. Ces apparitions, qui se déroulèrent entre le 13 mai et le 13 octobre 1917, avaient été précédées et comme préparées par celles d’un ange au cours des années 1915 et 1916. Leur retentissement et l’impact de ce qui fut dévoilé au fil des ans sur l’Église et sur le monde fit dire au pape Benoît XVI que « Fatima est sans doute la plus prophétique des apparitions modernes. »

Le récit des apparitions Francisco, 9 ans, Jacintha, 7 ans et Lucia, leur cousine, vont nourrir leur petit troupeau de moutons. Francisco fait de la musique avec son pipeau et les deux filles se mettent à danser sur le chemin. Une rafale de vent leur fait lever la tête. Un ange, l’ange de la Paix, leur apparaît et les invite à prier avec lui. À genoux, l’ange répète trois fois « Mon Dieu je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »

Les 3 visites de l’Ange de la Paix Les trois jeunes se jettent à genoux et répètent les paroles de l’Ange qui disparaît aussitôt. Les trois jeunes retournent chez eux bouleversés sans se parler et ne parlent de cette apparition à personne. Quelques semaines plus tard l’ange leur apparaît de nouveau et leur dit « Priez, priez beaucoup. Les saints Cœurs de Jésus et de Marie ont sur vous des intentions de miséricorde. Offrez sans cesse au Seigneur des prières et des sacrifices en réparation de tant péchés qui l’offensent et pour la conversion des pécheurs. Attirez ainsi la paix sur votre patrie. »

Les jeunes voyants de Fatima Une 3e visite de l’Ange qui leur apprend une prière d’adoration.

Les apparitions de la Vierge 13 mai 1917 : Un an après la première visite de l’Ange, les trois jeunes se retrouvent entourés d’une lumière éblouissante. Le message de la Dame : « Je suis du ciel. Je vous demande de venir ici six fois de suite à cette même heure le 13 de chaque mois. En octobre je vous dirai qui je suis et ce que je veux. Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’il voudra vous envoyer, en réparation des péchés et pour la conversion des pécheurs. Récitez le chapelet tous les jours afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre. » Elle est restée dix minutes avec eux puis disparaît dans la lumière du midi.

13 juin 1917 : « Je veux que vous récitiez le chapelet tous les jours et que vous appreniez à lire… Jésus veut se servir de toi Lucia afin de me faire connaître et aimer, et établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. »

Francisco et Jacintha ont compris qu’ils ne vivront pas longtemps et se réjouissent d’aller bientôt au ciel. Lucia souffre beaucoup de l’incompréhension de sa maman qui se moque d’elle. Sa vie dans la maison familiale devient bien pénible.

13 juillet 1917 : plus de 4 000 personnes sont rassemblées, mais elles ne voient rien. La Dame demande la prière du chapelet chaque jour et à la fin de chaque dizaine de dire « Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et attirez vers le ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. » Elle demande aussi de faire des sacrifices pour la conversion des pécheurs. Les trois jeunes voient l’enfer où vont les pauvres pécheurs. La Vierge leur demande : « Consacrez le monde à mon Cœur Immaculé et faites la communion réparatrice les premiers samedis de chaque mois. » Les trois cousins sont mis en prison et finalement ce sont tous les prisonniers qui récitent le chapelet avec les trois enfants

13 août 1917 : 18 000 personnes sont sur les lieux de l’apparition, mais les trois jeunes sont toujours en prison et ne sont libérés que le 15 août. 19 août 1917 : 5e apparition — « Priez, priez beaucoup, car beaucoup d’âmes vont en enfer parce qu’il n’y a personne qui se sacrifie et prie pour eux. » 13 septembre 1917 : 6e apparition devant 25 000 personnes. À midi, la Dame apparaît. Les enfants la voient. Il y a aussi une pluie de fleurs avec des pétales blancs et brillants qui s’évanouissent quand ils touchent le sol. La Vierge promet pour le mois prochain la venue de St Joseph et de l’Enfant Jésus. 13 octobre 1917 : 50 000 personnes sont réunies. Il y a un embouteillage monstre alors que la pluie tombe. Les personnes, trempées jusqu’aux os, sont épuisées, alors que les rues sont devenues des bourbiers. À midi, Notre Dame apparaît plus belle que jamais. Elle se révèle : « Je suis Notre Dame du Rosaire. Je désire en ce lieu une chapelle en mon honneur. » Apparaissent après St Joseph et l’Enfant Jésus qui bénit toute la foule. Soudain, le ciel change, la pluie s’arrête, le soleil apparaît et danse pendant dix minutes et envoie des rayons de toutes les couleurs. Les gens se retrouvent dans leurs habits complètement secs. L’ambiance change, les gens s’embrassent, rient et essaient de s’approcher des trois jeunes.

Dès le lendemain, Fatima devient un lieu de pèlerinage. Les trois jeunes apprennent à lire et passent beaucoup de temps à prier. Peu de temps avant de mourir, Jacintha disait à Lucia de bien dire que Dieu nous accorde ses grâces par le Cœur Immaculé de Marie et que c’est à ce Cœur Immaculé que les hommes doivent demander la paix. Jacinthe et Francisco meurent peu de temps après.

Les fléaux majeurs des XXe et XXIe siècles étaient annoncés pendant ces apparitions : totalitarisme athée, Seconde Guerre mondiale, terrorisme et épreuves de l’Église, ainsi que la guerre insidieuse menée contre le mariage et la famille, selon les révélations rapportées par Sœur Lucia, l’aînée des voyants qui survécut plus de huit décennies à ses cousins. Mais Sœur Lucia annonçait aussi de la part de Marie la victoire finale du Christ et en transmettait les moyens : la consécration à Dieu de la Russie et du monde et la récitation toute-puissante du rosaire. Les apparitions de Fatima ont été reconnues en 1930. Le pape François a canonisé, en 2017, lors des célébrations du centenaire des apparitions qui ont attiré des milliers de personnes, Francisco et Jacintha, deux des enfants qui ont vu la Vierge Marie à Fatima. Sœur Lucia, la voyante de Fatima

Sœur Lucia a eu le privilège de voir Notre Dame au moins trois fois de plus après être devenue adulte. Elle a apporté un soutien continu à Francisco et Jacintha lorsqu’ils étaient malades et a fait preuve d’une générosité désintéressée en décrivant leurs vertus aux autres. En 1925, elle devient religieuse et disparaît de la vue publique. Son rôle de messagère était terminé. ‎‎Elle a fait preuve d’humilité alors qu’elle aurait pu être fière de son rôle dans la mise en place du miracle du soleil. Elle s’est obstinée à essayer de persuader les autorités de l’Église de publier le Troisième Secret, mais a accepté l’autorité de ses supérieurs, tout comme elle a accepté le rôle qui lui a été confié par la Mère de Dieu. ‎ La demande de Notre Dame concernant les communions réparatrices a été faite en décembre 1925, après que Lucie soit entrée dans une communauté religieuse en Espagne.

Notre Dame apparut, montrant son cœur cerclé d’épines, et dit : « Voici, ma fille, mon Cœur entouré des épines dont les hommes ingrats le transpercent continuellement par leurs blasphèmes et leur ingratitude. Tu essaies du moins de me consoler, et pour ma part je promets d’assister à l’heure de la mort des grâces nécessaires au salut tous ceux qui, le premier samedi de cinq mois consécutifs, iront se confesser, communieront, disons cinq décades du Rosaire et me tenir compagnie pendant un quart d’heure, en méditant les mystères du Rosaire avec l’intention de m’offrir réparation. »

En 1940, en pleine Guerre mondiale, Lucie écrivit à nouveau au Saint-Père le suppliant de consacrer le monde au Cœur Immaculé, avec une mention spéciale de la Russie. Pie XII accéda à sa demande en 1942. Le 26 juin 2000, ‎‎le pape Jean-Paul II‎‎ a publié le Troisième secret de ‎‎Fatima dans lequel il a déclaré que la tentative de son assassinat était l’accomplissement de ce secret. Le 13 mai (date de la tentative d’assassinat) est l’anniversaire de la première apparition de la ‎‎Vierge Marie‎‎ aux trois enfants de Fatima, ce que le Pape a toujours considéré comme significatif, attribuant sa survie ce jour-là à sa protection. Sœur Lucie est décédée le 13 février 2005, à peine un mois avant ce qui aurait été son 98e anniversaire. Son corps est enterré dans la basilique de Fatima.

À Maurice Deux églises sont dédiées à Notre Dame de Fatima 1964 : À Triolet, consécration de la nouvelle église paroissiale pour desservir les régions de Trou-aux-Biches et de Triolet. Tous les ans, la fête paroissiale est célébrée le 13 octobre, jour de l’apparition à Notre Dame de Fatima.

1983 : À Petite-Rivière-Noire à Malakoff, à l’entrée du village. Une chapelle en plein air au bord d’une route très fréquentée. Seul l’autel où se fait la célébration est recouvert d’un toit de chaume, les fidèles assistent à la messe en plein air. Un style nouveau, mais un lieu bien aménagé qui invite à la prière et à la dévotion mariale.

Air Mauritius : le nouveau HR Coordinator qui prend son emploi ce lundi fait jaser

Météo : un avertissement de cyclone de classe 2 en vigueur à maurice, météo : l’alerte violette (maximale) déclenchée à la réunion, maurice sous la menace de belal : annulation des vols au départ et vers la réunion, les écoles fermées ce lundi, l’alerte de classe 1 maintenue : les crèches et les établissements scolaires fermés ce lundi, météo : un avertissement de cyclone de class 1 reste en vigueur à maurice, 7e bulletin : un avertissement de cyclone de classe i reste en vigueur à maurice, fonds pour la culture africainen : cyril luximan, cinq albums jeunesse à son actif, remous à l’aéroport ssr : même karim benzema y passe, l'édition du jour.

8, rue St Georges, Port Louis

BP N° 7 / Tel : (230) 207 8200

email: [email protected]

Disclaimer / Privacy Policy / Abonnement

rosaire de marie

apparitions de la vierge Marie a Fatima ( au Portugal )

Retour à l’Accueil du site ( Rosaire-de-Marie.fr )

Retour à la page des apparitions de la vierge Marie dans le monde

La Vierge Marie est apparue en 1917 à Trois petits bergers, les petits pastoureaux, comme on les appelait en ce temps là; il s’agit de : Lucia, l’ainée des trois, née le 22 mars 1907, Francesco né le 11 juin 1908, cousin germain de Lucie, et Jacintha soeur de Francesco, née le 10 mars 1910.

image

« POUR SAUVER LES AMES DE L’ENFER, DIEU VEUT ETABLIR DANS LE MONDE LA DEVOTION AU COEUR IMMACULE DE MARIE. » LE MONDE Y-A-T-IL SOUSCRIT ?

PAROLES DE LA VIERGE MARIE :

e suis Notre-Dame du Rosaire. Je suis venue pour exhorter les fidèles à changer de vie, à ne pas affliger par le péché Notre-Seigneur, qui est déjà trop offensé, à réciter le Saint-Rosaire et à faire pénitence de leurs péchés. oulez-vous offrir à Dieu des sacrifices et accepter toutes les souffrances qu’Il vous enverra en réparation des péchés si nombreux qui offensent sa divine Majesté? oulez-vous souffrir pour obtenir la conversion des pécheurs, pour réparer les blasphèmes ainsi que toutes les offenses faites au Coeur Immaculée de Marie?… riez, priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d’âmes vont en enfer, parce qu’il n’y a personne qui se sacrifie et prie pour elles.

PRIERES ENSEIGNEES PAR L’ANGE DU Portugal

on Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas.

rès Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je vous adore profondément, et je vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son Très Saint Coeur et du Coeur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

h mon Jésus, pardonne nous nos péchés, préserve-nous du feu de l’enfer et conduis au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de Ta Miséricorde.

LES APPARITIONS DE L’ANGE

La première manifestation divine s’est traduite par l’apparition de l’Ange au printemps 1916. – Ne craignez pas! Je suis l’Ange de la Paix, annonça-t-il aux enfants. Priez avec moi ! S’agenouillant à terre, il courba le front jusqu’au sol, et récita alors trois fois cette prière:  » Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime ! Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et ne vous aiment pas ! » Poussés par un mouvement surnaturel, les enfants répétèrent les paroles. – Priez ainsi!, continua-t-il, les Coeurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications. Et il disparut.

L’Ange se montra une seconde fois aux enfants quelques semaines plus tard: « Que faites-vous? leur dit-il, Priez, priez beaucoup ! Les Coeurs de Jésus et de Marie ont sur vous des desseins de miséricorde. Offrez constamment au Très-Haut des prières et des sacrifices. » – Comment devons-nous nous sacrifier ? demanda Lucie. – De tout ce que vous pourrez, offrez un sacrifice au Seigneur, en acte de réparation pour les péchés par lesquels il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs. Attirez ainsi la paix sur votre patrie. Je suis son Ange gardien, l’Ange du Portugal. Par dessus tout, acceptez et supportez avec soumission les souffrances que le Seigneur vous enverra.

« Puis à l’automne, raconte Lucie, alors que nous avions récité notre chapelet et la prière que l’Ange nous avait enseignée à sa première apparition, il nous apparut une troisième fois, tenant à la main un calice, et, au dessus de celui-ci une Hostie, d’où tombaient dans le calice quelques gouttes de sang. Laissant le calice et l’Hostie suspendus en l’air, il se prosterna à terre, et répéta trois fois cette prière : «Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je vous adore profondément, et je vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, des sacrilèges et des indifférences par lesquels il est Lui-même offensé ! Et par les mérites infinis de son Très Saint Coeur et du Coeur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs» Puis, se levant, continue Lucie, il prit de nouveau le calice et me donna l’hostie, et donna à boire ce que contenait le calice à Jacinthe et à François, en disant en même temps: «Prenez et buvez le Corps et le Sang de Jésus Christ, horriblement outragé par les hommes ingrats. Réparez leurs crimes et consolez votre Dieu ! » De nouveau, il se prosterna à terre, et répéta avec nous, encore trois fois, la même prière: Très Sainte Trinité…», et il disparut. »

LES APPARITIONS DE LA VIERGE MARIE A LA COVA DA IRIA APPARITION DU 13 MAI 1917

Quelque temps plus tard, la « Dame vêtue de blanc », comme la décrit Lucie, « plus brillante que le soleil, qui rayonnait une lumière plus vive et plus intense qu’une coupe de cristal remplie d’eau pure, traversée par les rayons ardents du soleil », se montre aux enfants à un endroit appelé la Cova Da Iria, là où les moutons aimaient aller: « N’ayez pas peur! dit-elle. Je ne vous ferai pas de mal. » – D’où êtes-vous? demande Lucie – Je suis du Ciel. – Et que voulez-vous de moi ? poursuit Lucie. – Je suis venue pour vous demander de venir ici six mois de suite, le 13 de chaque mois, à cette même heure. Plus tard je vous dirai qui je suis et ce que je veux. – Et moi, demande Lucie, j’irai aussi au Ciel ? -Oui, tu iras. – Et Jacinthe? -Aussi – Et François ? -Oui, il ira; mais il devra dire beaucoup de chapelets. – Et Marie du Rosaire, la fille de José das Neves, est-elle au Ciel ? – Oui, répond la Dame. – Et Amélie ? – Elle sera en Purgatoire jusqu’à fin du monde. Puis, la Vierge Marie demande: – Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés qui l’offensent, et de supplication pour la conversion des pécheurs ? – Oui, nous le voulons. – Eh bien, vous aurez beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort. Les enfants tombèrent alors à genoux pour réciter des prières. Puis la Dame blanche conclut: – Dites le chapelet tous les jours, ajouta enfin la blanche Dame, afin d’obtenir la paix pour le monde, et la fin de la guerre.

APPARITION DU 13 JUIN 1917

Une cinquantaine de personnes sont présentes à La Cova Da Iria; elles récitent le chapelet Alors qu’elles entament les litanies de la Sainte Vierge, Lucie les interrompt, avant de s’écrier: « Jacinthe, Notre-Dame va venir ; voilà l’éclair ! » Joignant les mains devant elle et levant les yeux, Lucie poursuit :  » Vous m’avez demandé de venir ici. Dites-moi, s’il vous plaît, ce que vous voulez. » – Je veux que vous veniez ici le 13 du mois prochain, que vous récitiez le chapelet tous les jours, et que vous appreniez à lire. Plus tard, je vous dirai ce que je veux. Lucie fit cependant une requête: « Je voudrais vous demander de nous emmener au Ciel ! » -Oui, répondit la Vierge Marie, Jacinthe et Francesco je vais les emmener bientôt. Mais toi, tu resteras ici encore quelque temps. Jésus veut se servir de toi pour me faire connaître et aimer. II veut établir dans le monde la dévotion à mon Coeur Immaculé – Je resterai ici toute seule ? demanda Lucie, inquiète – Non ma fille! Tu souffres beaucoup ?… Je ne t’abandonnerai jamais. Mon Coeur Immaculé sera ton refuge, et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu. Et la Mère de Dieu disparut.

APPARITION DU 13 JUILLET 1917 – « Ceci, ne le dites à personne », le secret !

Comme pour répondre au curé qui doutait des apparitions, ou plutôt qui en donnait la paternité au démon, la Vierge Marie commençe la conversation avec Lucie en ces termes: «  C’est moi… Je viens du Ciel… En Enfer il ne peut pas y avoir tant de blancheur… tant de lumière. Surtout, il n’y a pas tant de bonté et de douceur… » -Que voulez-vous de moi ? demande une nouvelle fois l’enfant. – Je veux que l’on revienne ici le 13 du mois prochain ; que l’on continue à réciter le chapelet tous les jours, en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, car Elle seule peut vous secourir. – Je voudrais vous demander de nous dire qui vous êtes, et de faire un miracle pour que tout le monde croie que vous nous apparaissez. – Que l’on continue à venir ici tous les mois. En Octobre, je dirai qui je suis, et ce que je veux; et je ferai un miracle que tout le monde verra pour croire. Elle ajoute: «Sacrifiez-vous pour les pécheurs, dit-elle, et dites souvent, spécialement chaque fois que vous ferez un sacrifice : 0 Jésus, c’est pour votre amour, pour la conversion des pécheurs, et en réparation pour les péchés commis contre le Coeur Immaculé de Marie.» Aux demandes de guérison formulées par Lucie, Notre-Dame répond que la grâce ne sera pas consentie à toutes. La Vierge Marie montre ensuite l’enfer, première des trois parties du secret, aux trois enfants effrayés: – Vous avez vu l’Enfer, ou vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Coeur Immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront, et on aura la paix ! La guerre va finir; mais si l’on ne cesse pas d’offenser Dieu, une autre, pire, va commencer sous le règne de Pie XI. Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue(*2), sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine, et des persécutions contre l’Église et contre le Saint-Père. Pour empêcher cela, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Coeur Immaculé, et la Communion réparatrice des premiers samedis. Si l’on écoute mes demandes, la Russie se convertira, et on aura la paix ; sinon elle répandra ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés; le Saint Père aura beaucoup à souffrir ; plusieurs nations seront anéanties. Finalement, mon Coeur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi… Ceci, ne le dites à personne. A François seulement vous pouvez le dire(*3). Quand vous dites le chapelet, dites après chaque dizaine: « O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde. » Comme abasourdie parce qu’elle venait de voir et d’entendre, on la comprend aisément, Lucie laisse passer un court instant de silence avant de questionner encore : « Vous n’avez plus rien à me demander? «  – Non, aujourd’hui je ne te demande plus rien. Un coup de tonnerre marqua la fin de l’entretien et de la vision.

(*2) Une aurore boréale illumina le ciel dans la nuit du 24 au 25 janvier 1938 (*3) Présent à toutes les apparitions, Francesco n’a jamais entendu les paroles de la Vierge Marie, ni celles de l’Ange.

13 AOUT 1917

Six mille personnes sont présentes à la Cova Da Iria, mais les enfants ne sont pas là, car l’Administrateur en opposition aux apparitions les avait séquestrés. (Ils furent relâchés le 15 Août). L’apparition programmée n’eut lieu donc pas ce jour là.

APPARITION DU 19 AOUT 1917

A la traditionnelle question de Lucie: « Que voulez-vous de moi ? », la Vierge Marie répondit: – Je veux que vous continuiez à aller à la Cova da Iria le 13, et que vous continuiez à dire le chapelet tous les jours. Lucie redemande à Notre-Dame de faire un miracle, pour que tout le monde croie. – Oui, répondit la Vierge, le dernier mois, en Octobre, je ferai un miracle pour que tout le monde croie à mes apparitions. Si on ne vous avait pas emmenés à la ville, le miracle aurait été plus grandiose. Saint Joseph viendra avec l’Enfant Jésus, pour donner la paix au monde. Notre Seigneur viendra aussi pour bénir le peuple. Notre-Dame des Douleurs viendra aussi, et Notre-Dame du Carmel. Lucie demande alors ce qu’il faut faire de l’argent laissé par les gens au pied du chêne-vert à la Cova da Iria. – Je veux que l’on fasse deux brancards de procession. Tu porteras l’un avec Jacinthe et et deux autres petites filles habillées de blanc. L’autre, François le portera avec trois autres garçons comme lui, vêtus d’aubes blanches. Ce sera pour la fête de Notre-Dame du Rosaire. Ce qui restera de l’argent, servira pour aider à construire une chapelle. – Je voudrais vous demander la guérison de quelques malades, demande encore Lucie. – Oui, j’en guérirai certains dans l’année. Mais prenant un air triste, elle ajoute: – Priez, priez beaucoup et faîtes des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d’âmes vont en enfer parce qu’il n’y a personne qui se sacrifie et prie pour elles. La Vierge Marie s’élève alors vers le ciel, mettant fin à l’entretien.

APPARITION DU 13 SEPTEMBRE 1917

Plus de 25000 personnes se sont rassemblées à la Cova Da Iria dans l’attente de l’apparition. – Que voulez-vous de moi ? demande, comme toujours, Lucie. – Continuez à réciter le chapelet tous les jours pour obtenir la fin de la guerre ! lui répond la Vierge. En Octobre, viendront aussi Notre Seigneur, et Saint Joseph avec l’Enfant Jésus, pour bénir le monde. Dieu est content de vos sacrifices, mais il ne veut pas que vous dormiez avec la corde. Portez-la seulement pendant le jour *1) – On m’a priée de vous demander beaucoup de choses, dit Lucie : Une petite fille qui est sourde… Vous ne voulez pas la guérir ? -Au cours de l’année elle éprouvera du mieux… J’en guérirai quelques uns ; les autres, non, parce que Notre Seigneur ne se fie pas à eux. Avant de mettre fin à son apparition, la Vierge Marie promit: « En octobre, je ferai le miracle, pour que tous croient. »

(*1) Pour obtenir la conversion des pécheurs, les enfants avaient ceinturé leur corps d’une corde qu’ils portaient jour et nuit, ce qui les faisaient souffrir.

APPARITION DU 13 OCTOBRE 1917

Ce 13 octobre, malgré la pluie, la foule vint nombreuse pour assister au miracle prédit (plus de 50.000 personnes). A la demande traditionnelle de Lucie, « Que voulez vous de moi ? », la Vierge Marie répondit: – Je veux te dire que l’on fasse ici une chapelle en mon honneur. Je suis Notre-Dame du Rosaire. Que l’on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va finir et les militaires rentreront bientôt chez eux. Lucie sollicite à nouveau la guérison de malades. – Les uns, oui, les autres, non. Il faut qu’ils se corrigent, qu’ils demandent pardon de leurs péchés. D’un air grave, Notre Dame rajoute: – Que l’on n’offense pas davantage Dieu, Notre-Seigneur, car il est déjà trop offensé! – Vous ne voulez plus rien de moi, questionne enfin Lucie ? – Non, je ne demande plus rien. – Alors, je ne demande plus rien non plus. Après que la Vierge Marie eut disparu, et alors que les enfants ont la vision de la Sainte Famille, puis de la Vierge, sous les traits de Notre Dame des Douleurs et de Notre Dame du Mont-Carmel, le miracle annoncé se produisit, le soleil se met à tourner vertigineusement. Le père de Jacinthe et de Francisco raconte: «Tout à coup, la pluie a cessé, les nuages se sont écartés, laissant la place au soleil …On pouvait le regarder parfaitement sans en être incommodé. On aurait dit qu’il s’éteignait et se rallumait, tantôt d’une manière, tantôt de l’autre. Il lançait des faisceaux de lumière, d’un côté et de l’autre, et peignait tout de différentes couleurs: les arbres, les gens, le sol, l’air. Le soleil ne faisait pas mal aux yeux. Tout le monde était immobile et silencieux… Tous regardaient le ciel. A un certain moment, le soleil s’arrêta, et puis recommença à danser, à tournoyer; il s’arrêta encore une fois, et se remit une nouvelle fois à danser, jusqu’au moment, enfin, où il parut se détacher du ciel, et s’avancer sur nous. II dégageait une forte chaleur. Ce fut un instant terrible, tout le monde croyait mourir!» A la suite de quoi, saisie de frayeur, la foule tomba à genoux pour redoubler de prières.

REVELATIONS DE JACINTHE – Les péchés qui conduisent le plus d’âmes en enfer, ce sont les péchés de la chair. – Maman, il ne faut jamais manger de la viande le vendredi, ni nous en donner à nous autres… – II viendra des modes qui offenseront beaucoup Notre Seigneur. – Les personnes qui servent Dieu ne doivent pas suivre la mode. L’Eglise n’a pas de modes. Notre Seigneur est toujours le même. – Si les hommes savaient ce qu’est l’éternité, ils feraient tout pour changer de vie. – Les hommes se perdent, parce qu’ils ne pensent pas à la mort de Notre Seigneur, et ne font pas pénitence. – Beaucoup de mariages ne sont pas bons; ils ne plaisent pas à Notre Seigneur, et ne sont pas de Dieu. – Les guerres ne sont que le châtiment des péchés du monde. – Notre Dame ne peut plus retenir le bras de son Fils bien-aimé sur le monde. – II faut faire pénitence. Si les gens se corrigent, Notre Seigneur viendra encore secourir le monde; mais s’ils ne se corrigent pas, le châtiment viendra. – Priez beaucoup pour les pécheurs ! Priez beaucoup pour les prêtres ! Priez beaucoup pour les religieux ! La Mère de Dieu voudrait qu’il y ait plus de vierges qui s’attachent à elle par le voeu de chasteté. – Les prêtres devraient s’occuper seulement des choses de l’Eglise. – Les prêtres doivent être purs, très purs. – La désobéissance des prêtres et des religieux à leurs supérieurs et au Saint-Père offense beaucoup Notre Seigneur. – Priez beaucoup pour les gouvernements ! – Malheur à ceux qui persécutent la religion de Notre Seigneur – Si le gouvernement laissait en paix l’Eglise, et s’il donnait la liberté à la sainte religion, il serait béni de Dieu. – N’allez pas au milieu du luxe ! Fuyez les richesses ! -Ayez beaucoup de charité, même avec ceux qui sont mauvais. – Soyez amie de la pauvreté et du silence. – Ne dites du mal de personne, et fuyez ceux qui en disent. -Ayez beaucoup de patience, parce que la patience nous conduit au Ciel. – La confession est un sacrement de miséricorde. Aussi faut-il s’approcher du confessionnal avec confiance et joie. Sans confession il n’y a pas de salut. – Etre pur de corps, c’est garder la chasteté; être pur d’âme, c’est ne pas faire de péchés : ne pas regarder ce qu’il ne faut pas voir, ne pas voler, ne jamais mentir, dire toujours la vérité, même si cela coûte. – Ceux qui n’accomplissent pas les promesses faites à Notre-Dame ne seront jamais heureux dans leur vie. – Si les médecins n’ont pas de lumière pour la guérison des malades, c’est parce qu’ils n’ont pas d’amour de Dieu. – C’est Notre-Dame qui m’a appris toutes ces choses par le fond de mon coeur.. – Notre Seigneur aimerait beaucoup que mes soeurs se fassent religieuses, mais maman ne veut pas. Pour cela, Notre Dame ne tardera pas à les emmener au Ciel.

(*) (*) C’est ce qui arriva! Peu de temps après la mort de Jacinthe, ses deux soeurs, Florinda et Teresa, moururent, l’une à 17 ans, l’autre à 16 ans.

StarsInsider

StarsInsider

Notre-Dame de Fátima avait prédit les guerres mondiales... à quand la prochaine ?

Posted: 10 janvier 2024 | Last updated: 10 janvier 2024

<p>Chaque année, des millions de pèlerins se rendent au sanctuaire de Fátima, au <a href="https://www.starsinsider.com/fr/travel/321058/le-portugal-et-ses-mille-et-un-chateaux" rel="noopener">Portugal</a>. C'est là que l'on dit qu'en 1917, la Vierge Marie est apparue face à trois enfants bergers et leur a révélé trois secrets. C'est également à Fátima qu'une foule a été témoin du "miracle du soleil", attribué à la Vierge Marie, qui s'est ensuite fait connaître sous le nom de Notre-Dame de Fátima.</p> <p>Cliquez sur la galerie suivante pour découvrir l'histoire de ces apparitions et de ces miracles.</p><p>Tu pourrais aussi aimer:<a href="https://www.starsinsider.com/n/205970?utm_source=msn.com&utm_medium=display&utm_campaign=referral_description&utm_content=494557v3"> Frères et sœurs dans le show-biz français: atout ou désavantage? </a></p>

Chaque année, des millions de pèlerins se rendent au sanctuaire de Fátima, au Portugal . C'est là que l'on dit qu'en 1917, la Vierge Marie est apparue face à trois enfants bergers et leur a révélé trois secrets. C'est également à Fátima qu'une foule a été témoin du "miracle du soleil", attribué à la Vierge Marie, qui s'est ensuite fait connaître sous le nom de Notre-Dame de Fátima.

Cliquez sur la galerie suivante pour découvrir l'histoire de ces apparitions et de ces miracles.

Tu pourrais aussi aimer: Frères et sœurs dans le show-biz français: atout ou désavantage?

<p>C'est à Cova de Iria, à Fátima, au Portugal, que 3 jeunes bergers ont vu une femme vêtue de blanc, debout au-dessus d'un buisson. Il s'agissait de la Vierge Marie.</p>

Le 13 mai 1917

C'est à Cova de Iria, à Fátima, au Portugal, que 3 jeunes bergers ont vu une femme vêtue de blanc, debout au-dessus d'un buisson. Il s'agissait de la Vierge Marie.

Suivez-nous et accédez tous les jours à du contenu exclusif

<p>On parle ici de Jacinta et Francisco Marto (à gauche et au centre), qui étaient frère et sœur, ainsi que leur cousine, Lúcia dos Santos, à droite.</p>

Qui étaient ces 3 enfants?

On parle ici de Jacinta et Francisco Marto (à gauche et au centre), qui étaient frère et sœur, ainsi que leur cousine, Lúcia dos Santos, à droite.

Tu pourrais aussi aimer: Balade à travers les vignobles français

<p>Les enfants ont vu la Vierge à plusieurs reprises durant les 6 mois qui ont suivi, tous les 13 du mois. À ces occasions, cette dernière leur aurait révélé 3 secrets.</p>

Apparitions

Les enfants ont vu la Vierge à plusieurs reprises durant les 6 mois qui ont suivi, tous les 13 du mois. À ces occasions, cette dernière leur aurait révélé 3 secrets.

<p>Les enfants étaient chargés par la Vierge Marie de se soumettre à des sacrifices afin de pouvoir sauver les pécheurs. Ils devaient notamment s'abstenir de <a href="https://www.starsinsider.com/fr/bien-etre/427346/pourquoi-est-il-si-important-de-boire-de-leau">boire de l'eau</a> les jours de grande chaleur et porter des cordes serrées autour des poignets.</p>

Les enfants étaient chargés par la Vierge Marie de se soumettre à des sacrifices afin de pouvoir sauver les pécheurs. Ils devaient notamment s'abstenir de boire de l'eau les jours de grande chaleur et porter des cordes serrées autour des poignets.

Tu pourrais aussi aimer: Religion: ces stars se sont converties !

<p>Les apparitions de la Vierge se sont ébruitées dans le village, et Lúcia aurait raconté aux habitants que la Vierge Marie leur avait demandé de prier le chapelet tous les jours et de demander la paix dans le monde.</p>

Les apparitions de la Vierge se sont ébruitées dans le village, et Lúcia aurait raconté aux habitants que la Vierge Marie leur avait demandé de prier le chapelet tous les jours et de demander la paix dans le monde.

<p>Bien que de nombreux villageois croyaient en ces apparitions, beaucoup doutaient des enfants. Toutefois, la Vierge Marie a dit aux enfants qu'un événement aurait lieu, et ferait que tout le monde les croirait. Découvrez chacune des cinq apparitions, qui culminent ensuite avec le "Miracle du Soleil", en poursuivant la lecture de cette galerie.</p>

Bien que de nombreux villageois croyaient en ces apparitions, beaucoup doutaient des enfants. Toutefois, la Vierge Marie a dit aux enfants qu'un événement aurait lieu, et ferait que tout le monde les croirait. Découvrez chacune des cinq apparitions, qui culminent ensuite avec le "Miracle du Soleil", en poursuivant la lecture de cette galerie.

Tu pourrais aussi aimer: Boys band français: que sont-ils devenus?

<p>Il s'agit du jour où les enfants l'ont aperçu pour la première fois, lorsqu'elle leur a demandé de faire des sacrifices et de prier. Elle leur a également dit qu'elle reviendrait tous les 13 du mois, durant un semestre.</p>

Première apparition de la Vierge Marie, le 13 mai 1917

Il s'agit du jour où les enfants l'ont aperçu pour la première fois, lorsqu'elle leur a demandé de faire des sacrifices et de prier. Elle leur a également dit qu'elle reviendrait tous les 13 du mois, durant un semestre.

<p>Lors de sa deuxième apparition, la Vierge Marie a demandé aux enfants d'ajouter la prière de Fátima à la fin du chapelet.</p>

Seconde apparition de la Vierge Marie, le 13 juin 1917

Lors de sa deuxième apparition, la Vierge Marie a demandé aux enfants d'ajouter la prière de Fátima à la fin du chapelet.

Tu pourrais aussi aimer: Ce que vous ignoriez sur Mick Jagger

<p>Les 3 enfants lui ont demandé de les emmener au paradis avec elle, mais elle leur a dit qu'il était trop tôt. Elle a toutefois commenté qu'elle emporterait Jacinta et Francisco dans un premier temps, mais que Lúcia devrait attendre un peu plus longtemps.</p>

Les 3 enfants lui ont demandé de les emmener au paradis avec elle, mais elle leur a dit qu'il était trop tôt. Elle a toutefois commenté qu'elle emporterait Jacinta et Francisco dans un premier temps, mais que Lúcia devrait attendre un peu plus longtemps.

<p>Francisco est décédé en 1919 et Jacinta en 1920. Lúcia dos Santos, quant à elle, est décédée à l'âge de 97 ans!</p>

Francisco est décédé en 1919 et Jacinta en 1920. Lúcia dos Santos, quant à elle, est décédée à l'âge de 97 ans!

Tu pourrais aussi aimer: Les erreurs et anachronismes des plus grandes productions

<p>C'est à cette occasion qu'elle a révélé les 3 secrets de Fátima aux enfants. Mais nous aurons plus de détails sur ces visions et prophéties apocalyptiques plus tard.</p>

Troisième apparition de la Vierge Marie, le 13 juillet 1917

C'est à cette occasion qu'elle a révélé les 3 secrets de Fátima aux enfants. Mais nous aurons plus de détails sur ces visions et prophéties apocalyptiques plus tard.

<p>Le 13 août 1917, les 3 enfants ont été arrêtés par la police. De ce fait, l'apparition n'a pas pu avoir lieu comme prévue. Les agents souhaitaient que les jeunes bergers avouent qu'il s'agissait d'un canular, mais ils ne l'ont pas fait. La Vierge Marie est alors apparue six jours plus tard et leur a dit de prier pour les pécheurs.</p>

Quatrième apparition de la Vierge Marie, le 19 août 1917

Le 13 août 1917, les 3 enfants ont été arrêtés par la police. De ce fait, l'apparition n'a pas pu avoir lieu comme prévue. Les agents souhaitaient que les jeunes bergers avouent qu'il s'agissait d'un canular, mais ils ne l'ont pas fait. La Vierge Marie est alors apparue six jours plus tard et leur a dit de prier pour les pécheurs.

Tu pourrais aussi aimer: Les royaux les plus scandaleux et rebelles

<p>À l'occasion de la cinquième apparition, les gens voulaient être témoins des faits. Ils se sont donc rassemblés sur le lieu des apparitions, et on dit que des pétales de rose blanche sont tombés du ciel mais ont disparu lorsque les gens ont essayé de les toucher.</p>

Cinquième apparition de la Vierge Marie, le 13 septembre 1917

À l'occasion de la cinquième apparition, les gens voulaient être témoins des faits. Ils se sont donc rassemblés sur le lieu des apparitions, et on dit que des pétales de rose blanche sont tombés du ciel mais ont disparu lorsque les gens ont essayé de les toucher.

<p>À cette occasion, Lúcia a demandé à la Vierge Marie de soigner les malades, et cette dernière a promis la guérison de certains souffrants et a demandé aux enfants de modérer leurs sacrifices. </p>

À cette occasion, Lúcia a demandé à la Vierge Marie de soigner les malades, et cette dernière a promis la guérison de certains souffrants et a demandé aux enfants de modérer leurs sacrifices. 

Tu pourrais aussi aimer: Le pire et le meilleur de Clint Eastwood en 30 films

<p>C'est ce jour-là que le Miracle du Soleil a eu lieu. Les enfants ont alors appelé tous les villageois pour qu'ils assistent à l'événement. 70 000 personnes se seraient présentées.</p>

Sixième et dernière apparition de la Vierge Marie, le 13 octobre 1917

C'est ce jour-là que le Miracle du Soleil a eu lieu. Les enfants ont alors appelé tous les villageois pour qu'ils assistent à l'événement. 70 000 personnes se seraient présentées.

<p>Les personnes présentes ont rapporté que le ciel sombre s'est soudainement éclairci, que le sol humide s'est asséché et que le soleil a commencé à "danser" et à "zigzaguer" dans le ciel.</p>

Le Miracle du Soleil

Les personnes présentes ont rapporté que le ciel sombre s'est soudainement éclairci, que le sol humide s'est asséché et que le soleil a commencé à "danser" et à "zigzaguer" dans le ciel.

Tu pourrais aussi aimer: Les 30 plus belles nations, en fonction de leurs célébrités

<p>Des rayons de lumière multicolores traversant le ciel ont également été signalés. Le Miracle du Soleil aurait duré environ 10 minutes.</p>

Des rayons de lumière multicolores traversant le ciel ont également été signalés. Le Miracle du Soleil aurait duré environ 10 minutes.

<p>À la vue de l'importance du miracle, l'Église a démarré une investigation. En 1930, l'Évêque José Alves Correia da Silva déclare le miracle "digne de foi".</p>

Réponse de l'Église catholique au miracle

À la vue de l'importance du miracle, l'Église a démarré une investigation. En 1930, l'Évêque José Alves Correia da Silva déclare le miracle "digne de foi".

Tu pourrais aussi aimer: Qui sont les sosies de ces célébrités belges?

<p>Le pape Pie XII a lui aussi approuvé le miracle en 1940. Il a déclaré avoir été témoin du même miracle, mais au lieu de Fátima, il se trouvait près de la statue de Notre-Dame de Lourdes dans les jardins du <a href="https://www.starsinsider.com/fr/voyage/281533/a-la-decouverte-du-vatican-et-de-ses-chefs-doeuvre">Vatican</a>.</p>

La réponse du Pape

Le pape Pie XII a lui aussi approuvé le miracle en 1940. Il a déclaré avoir été témoin du même miracle, mais au lieu de Fátima, il se trouvait près de la statue de Notre-Dame de Lourdes dans les jardins du Vatican .

<p>En 2017, le pape François a officiellement reconnu le miracle et a canonisé Francisco et Jacinta Marto.</p>

En 2017, le pape François a officiellement reconnu le miracle et a canonisé Francisco et Jacinta Marto.

Tu pourrais aussi aimer: Ces stars ont dit adieu à leur moitié

<p>Le miracle de Fátima ne se résume pas à la danse du soleil dans le ciel. En effet, comme nous l'avons mentionné précédemment, la Vierge Marie aurait confié trois secrets aux enfants.</p>

Les 3 secrets

Le miracle de Fátima ne se résume pas à la danse du soleil dans le ciel. En effet, comme nous l'avons mentionné précédemment, la Vierge Marie aurait confié trois secrets aux enfants.

<p>Le premier secret était une vision d'âmes torturées en enfer. Les actes de prière et de sacrifice étaient le seul moyen d'empêcher les gens d'aller dans ce lieu horrible.</p>

Le premier secret

Le premier secret était une vision d'âmes torturées en enfer. Les actes de prière et de sacrifice étaient le seul moyen d'empêcher les gens d'aller dans ce lieu horrible.

Tu pourrais aussi aimer: Ils n'ont jamais remporté d'Oscar!

<p>Le second était une prophétie: c'était au sujet de la fin de la <a href="https://www.starsinsider.com/fr/lifestyle/442507/voyage-a-travers-le-temps-la-premiere-guerre-mondiale">Première Guerre mondiale</a>. La Vierge Marie a dit aux enfants que si le péché devait se poursuivre, la Seconde Guerre mondiale éclaterait.</p>

Le deuxième secret

Le second était une prophétie: c'était au sujet de la fin de la Première Guerre mondiale. La Vierge Marie a dit aux enfants que si le péché devait se poursuivre, la Seconde Guerre mondiale éclaterait.

<p>Le deuxième secret contenait également une demande de consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Sans elle, il n'y aurait pas de paix.</p>

Le deuxième secret contenait également une demande de consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Sans elle, il n'y aurait pas de paix.

Tu pourrais aussi aimer: Coronavirus et autres : brève histoire des quarantaines

<p>Elle aurait également prédit la montée et la chute du communisme.</p>

Elle aurait également prédit la montée et la chute du communisme.

<p>Celui-ci a fait l'objet de nombreuses spéculations. Lúcia, malade en 1943, a écrit le secret puis l'a mis dans une enveloppe, avant de la confier à l'évêque local en lui disant qu'elle ne pourrait être ouverte qu'en 1960.</p>

Le troisième secret

Celui-ci a fait l'objet de nombreuses spéculations. Beaucoup ont pensé qu'il faisait référence à une troisième guerre mondiale. Lúcia, malade en 1943, a écrit le secret puis l'a mis dans une enveloppe, avant de la confier à l'évêque local en lui disant qu'elle ne pourrait être ouverte qu'en 1960.

Tu pourrais aussi aimer: Les secrets du palais de Kensington et ses habitants

<p>Toutefois, en 1960, le Vatican a déclaré que l'enveloppe resterait scellée à tout jamais. Mais en 2000, le pape Jean-Paul II a finalement révélé le troisième secret.</p>

Toutefois, en 1960, le Vatican a déclaré que l'enveloppe resterait scellée à tout jamais. Mais en 2000, le pape Jean-Paul II a finalement révélé le troisième secret.

<p>Il concernait la persécution des chrétiens, qui a conduit à la tentative d'assassinat du <a href="https://www.starsinsider.com/fr/people/456270/ces-celebrites-dhier-et-daujourdhui-ont-rencontre-un-pape">pape</a> Jean-Paul II en 1981.</p>

Il concernait la persécution des chrétiens, qui a conduit à la tentative d'assassinat du pape Jean-Paul II en 1981.

Tu pourrais aussi aimer: Ces personnages de films que l'on ne supporte pas

<p>Mehmet Ali Ağca est l'homme responsable de la tentative d'assassinat du Pape. Ce dernier a finalement été gracié en 2000 à la demande de Jean-Paul II.</p>

Mehmet Ali Ağca est l'homme responsable de la tentative d'assassinat du Pape. Ce dernier a finalement été gracié en 2000 à la demande de Jean-Paul II.

<p>Chaque année, des millions de pèlerins se rassemblent au sanctuaire de Notre-Dame de Fátima pour marquer les anniversaires des apparitions de la Vierge Marie en 1917.</p><p>Découvrez aussi: <a class="gs-title" href="https://www.starsinsider.com/fr/lifestyle/490940/jesus-christ-ces-miracles-dont-il-est-lauteur" rel="noopener">Jésus-Christ: ces miracles dont il est l'auteur</a></p><p>Sources: (<a href="https://www.portugal.com/history-and-culture/what-happened-at-the-miracle-of-fatima/" rel="noopener">Portugal.com</a>) (<a href="https://www.ocp.org/en-us/blog/entry/our-lady-of-fatima-centennial" rel="noopener">Oregon Catholic Press</a>) (<a href="https://www.cath.ch/newsf/fatima-histoire-dun-siecle-deux-ans/">Cath.ch</a>)</p>

Le sanctuaire de Notre-Dame de Fátima

Chaque année, des millions de pèlerins se rassemblent au sanctuaire de Notre-Dame de Fátima pour marquer les anniversaires des apparitions de la Vierge Marie en 1917.

Découvrez aussi: Jésus-Christ: ces miracles dont il est l'auteur

Sources: (Portugal.com) (Oregon Catholic Press) (Cath.ch)

More for You

Les rebelles houthis du Yémen tirent un missile vers un destroyer américain

Les rebelles houthis du Yémen tirent un missile vers un destroyer américain

La municipalité de Stoke discutera de la hausse de taxes lors de sa prochaine séance du conseil municipal.

Des citoyens mobilisés contre la hausse de taxes à Stoke

Le jour de son 47e anniversaire, un ancien choix de premier tour du CH jette les gants en ECHL

Le jour de son 47e anniversaire, un ancien choix de premier tour du CH jette les gants en ECHL

Society of the Snow - 4 janvier (Netflix)

Les grandes nouveautés de janvier sur Netflix, Prime, Disney+ et HBO

Souvenez-vous que nous éprouvons tous de la solitude à l’occasion

Lutter contre la solitude: 43 trucs (reconnus par la science) à essayer

“L’Amazon russe” en feu : des employés sautent de 3 étages pour échapper aux flammes

“L’Amazon russe” en feu : des employés sautent de 3 étages pour échapper aux flammes

apparition de la vierge marie portugal

Une guerre en Suède ? Le gouvernement suédois demande aux citoyens de se préparer au pire

Les candidats républicains tentent d'attirer les indécis de l'Iowa en vue des caucus

Les candidats républicains tentent d'attirer les indécis de l'Iowa en vue des caucus

L'eau du fleuve déborde fréquemment sur la rue Dalhousie, à partir du quai Chouinard.

Vieux-Québec : un fleuve qui déborde souvent et qui préoccupe le conseil de quartier

Un géospize à bec moyen

Aux Galápagos, l’évolution en temps réel

Êtes-vous sûr de suffisamment connaître les 7 langages de l'amour ?

Êtes-vous sûr de suffisamment connaître les 7 langages de l'amour ?

Nous connaissons tous des voitures qui ont été équipées dès le départ d'un moteur exceptionnel.

Des voitures transformées par un nouveau moteur

Une crise politique en Pologne

La Pologne traverse sa plus grave crise politique depuis le retour de la démocratie

Taureau comme Adele

Taureau : Horoscope du jour – 15 janvier

-50° en Alberta : le vortex polaire se dirige vers le Québec

-50° en Alberta : le vortex polaire se dirige vers le Québec

Le premier test pour Donald Trump sera ce lundi en Iowa. (Photo d'archives)

Le retour de Donald Trump à la Maison-Blanche?

Une provocation très dangereuse

Kim Jong Un menace d'"anéantir les États-Unis et la Corée du Sud"

Daniel Langlois et sa conjointe, Dominique Marchand, ont reçu un dernier hommage à Montréal le 14 janvier.

Un dernier hommage à Montréal pour l’homme d’affaires Daniel Langlois et sa conjointe

Celui qui n’écoute pas

20 choses agaçantes que votre patron fait

Éruption volcanique en Islande: une petite communauté menacée par les coulées de lave

Éruption volcanique en Islande: une petite communauté menacée par les coulées de lave

🙏 Annonce : Recevez Les Livres de Prières pour une Commande dans la Boutique

🙏 Boutique Chrétienne - Livraison Gratuite | Découvrir la Boutique Chrétienne →

  • ACCESSOIRES

logo-croix-chretiennes

Notre-Dame de Fatima : Tout Savoir Sur Son Histoire

notre-dame-de-fatima

Écrit par Benoît Santos - Mis à jour le 29 sept. 2023

Connaissez-vous l'histoire de Notre-Dame de Fatima ? Vous souhaitez en savoir plus à propos de son apparition aux bergers et les trois secrets ?

Nous avons effectué des recherches afin de vous apporter toutes les réponses dont vous avez besoin. En quelques mots :

Fatima est le lieu où la Vierge Marie est apparue aux bergers, à qui, elle a fait des révélations. Elle demanda aux bergers de revenir sur les lieux de son apparition chaque 13 du mois. La ville de Fatima est devenue une ville de pèlerinage.

Dans cet article, vous découvrirez :

Les miracles de Notre-Dame de Fatima ;

Les secrets de la Vierge Marie de Fatima ;

Les impacts de son apparition.

Si vous avez appréciez cet article chrétien et que vous souhaitez en savoir plus l'histoire de Notre-Dame, voici pusieurs articles qui pourraient vous intéresser :

  • L'histoire de Notre-Dame de Lourdes
  • L'histoire de Notre-Dame de Guadalupe
  • L'histoire de Notre-Dame de la Garde

Et voici plusieurs articles de prières à la Vierge Marie que vous pourrez découvrir sur notre site :

  • Prière à Notre-Dame de Lourdes
  • Prière à Notre-Dame de Fátima
  • Prière à Marie
  • Prière à l'Immaculée Conception
  • Prière à la Médaille Miraculeuse
  • Je vous salue Marie : Prière  

Sans plus tarder, commençons dès maintenant !

Apparition de la Vierge de Fatima aux bergers

fatima-portugal

La Vierge de Fatima se présente aux bergers et soudainement, ils ont commencé à voir une lumière blanche qui était cachée parmi les arbres. Ils se sont approchés et ont découvert qu'il y avait une femme vêtue de blanc avec un chapelet à la main. C'était la Vierge Marie ! La Dame a demandé une chose aux enfants. Elle leur a demandé de revenir là-bas le 13 de chaque mois.

Ainsi, tous les trois bergers ont été étonnés et sont rapidement retournés au village pour raconter ce qui s'était passé. Les enfants ont tenu la promesse qu'ils avaient faite à Fatima. En fait, ils ont annoncé l’apparition à leurs voisins. Ainsi, ils étaient tous présent le treizième jour du mois de juin et de juillet.

Après la deuxième apparition en juin , les jeunes ont dit que la Vierge avait annoncé que deux d'entre eux, Jacinthe et Francisco, mourraient bientôt. Et c'est arrivé, en décembre 1918, à cause d'une épidémie de « grippe espagnole », Francisco et Jacinta tombèrent malades. Des mois plus tard, en avril, Francisco est décédé. Au contraire, Jacinta s'est améliorée de la grippe, mais sa santé a de nouveau souffert à cause d'une autre maladie. Réalisant ce que la Vierge avait prédit, il mourut le 20 février 1920.

Marie de Fatima et le Miracle du Soleil

vierge-fatima

Le 13 octobre 1930, l'évêque de Leiria déclara les visions « dignes de foi », autorisant le culte de Notre-Dame de Fatima . Des milliers de pèlerins ont commencé à arriver à Fatima dès que la rumeur des événements surnaturels s'est répandue. La foule était estimée entre 30 à 100 000 personnes, dont de nombreux journalistes qui ont assisté au "Miracle du Soleil".

En réalité, c’est le grand signe annoncé par la Vierge. Après une pluie torrentielle qui a trempé le sol et les vêtements, le ciel s'est ouvert. Les pèlerins ont pu donc regarder le soleil changer de couleur, de taille et de position pendant environ dix minutes. Un soleil qui pourrait être parfaitement regardé avec les mêmes yeux. Après ce qui s'est passé, les vêtements et le sol sont soudainement semblés secs.

Selon plusieurs déclarations de témoins oculaires, après une bruine, le soleil a projeté une lumière différente de celle habituelle. Certaines personnes présentes en sont venues à penser que c'était la fin du monde. En outre, certains témoins ont rapporté que le sol et les vêtements, qui étaient mouillés par la pluie, s'étaient miraculeusement séchés instantanément.

Notre-Dame de Fatima et les différents Papes de l'Église Catholique

sanctuaire-de-fatima

Le 1er octobre 1930, le pape Pie XI accorda une indulgence particulière aux pèlerins de Fatima . Des années plus tard, en 1942, Pie XII consacra l'humanité au Cœur immaculé de Marie. De plus, le pape Jean-Paul II a personnellement visité le site des apparitions à trois reprises. L'une de ses visites les plus importantes a été lorsqu'il a donné à la Vierge la balle avec laquelle il avait été abattu sur la place San Pedro.

Plus récemment, Benoît XVI a personnellement visité le site des apparitions et consacré tous les prêtres au Cœur immaculé de Marie. De son côté, le pape François a consacré son pontificat à la Vierge de Fatima et, en mai 2017. Il a visité le sanctuaire pour commémorer les 100 ans des apparitions.

Actuellement, sur le lieu, des apparitions se trouvent le sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire de Fatima . Ce temple est capable d’accueillir des milliers de personnes du monde entier pour le pèlerinage de chaque année. Le 13 mai représente pour les adeptes de la Vierge Fatima le jour de sa commémoration.

Les trois secrets de la Vierge Marie de Fatima

Le message principal des apparitions est lié aux trois secrets , ou plutôt à une révélation en trois parties que la Vierge a faites aux enfants bergers . Lucia, devenue religieuse, a écrit les deux premières parties de ses mémoires. La troisième partie a été écrite le 3 janvier 1944 et remise dans une enveloppe scellée à l'évêque de Leiria. Une enveloppe qui a ensuite été remise en 1957 aux archives secrètes du Saint-Office et dont le contenu a été révélé en 2000.

La vision de l'enfer.

apparition-de-fatima

Dans la première partie du secret, sœur Lucie raconte que la Vierge a montré aux trois enfants bergers : une grande mer de feu qui semblait être sous la terre. Immergés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s'ils étaient des braises transparentes et noires ou bronzées, avec une forme humaine qui fluctuait dans le feu. Portée par les flammes qui sortaient d'elles-mêmes et accompagnées des nuages ​​de fumée qui tombait vers tous les côtés.

C’était comme des tombées de braises dans un grand feu, sans équilibre ni poids, entre des cris de douleur et des gémissements de désespoir qui horrifient. Les démons se distinguaient par leurs formes horribles et dégoûtantes d'animaux hideux et inconnus, mais transparents et noirs. Cette vision a duré un moment, merci à notre bonne mère du Ciel, qui nous avait auparavant empêchés avec la promesse de nous emmener au Ciel. Cette promesse a été faite dans la première apparition, sinon je pense que nous serions morts de peur et de terreur.

La vision sur la Russie.

priere-de-fatima

La deuxième partie contient ces paroles de Marie : tu as habillé l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé . Si ce que je vais vous dire est fait, de nombreuses âmes seront sauvées et elles auront la paix.

La guerre se terminera bientôt. Mais s'ils n'arrêtaient pas d'offenser Dieu, une autre pire commencerait dans le pontificat de Pie XI. Quand vous voyez, une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne qu'il va punir le monde pour ses crimes. Ceci se fera par la guerre, la faim et la persécution de l'Église et du Saint-Père.

Pour l'empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la Communion réparatrice des premiers samedis. Si mes souhaits sont entendus, la Russie se convertira et il y aura la paix ; sinon, il répandra ses erreurs dans le monde entier, favorisant les guerres et les persécutions de l'Église. Les bons seront martyrisés et le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ; diverses nations seront anéanties. Enfin, mon Cœur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui sera convertie, et un temps de paix sera accordé au monde.

bibliotheque-chretienne

La vision de l'évêque vêtu de blanc.

les-secrets-de-fatima

La troisième partie du secret est rapportée par Sœur Lucie : nous avons vu sur le côté gauche de Notre-Dame un peu plus haut un Ange avec une épée de feu dans sa main gauche. Le clignotant émettait des flammes qui semblaient enflammer le monde, mais ils s'éteignirent au contact de la splendeur que Notre-Dame rayonnait de sa main droite dirigée vers lui. L'Ange montrant la terre de sa main droite, dit d'une voix forte : Pénitence, Pénitence, Pénitence.

Suite à cela, nous avons vu dans une immense lumière ce qu'est Dieu. Quelques choses de semblables à la façon dont les gens se voient dans un miroir lorsqu'ils passent devant lui, un évêque vêtu de blanc . Nous avions le pressentiment que c'était le Saint-Père. Nous avons aussi vu d'autres évêques, prêtres, religieux et religieuses qui gravissaient une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande croix en gros bois. Elle était comme un chêne-liège avec écorce.

Avant de l'atteindre, le Saint-Père a traversé une grande ville à moitié en ruines et à moitié tremblante d'un pas hésitant. Elle était lourde de douleur et de chagrin et le Père priait pour les âmes des cadavres qu'il rencontrait en chemin. Arrivé au sommet de la montagne, prostré à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats. Ces derniers lui tirèrent plusieurs coups de feu avec des fusils et des flèches.

De la même manière moururent successivement les évêques prêtres, religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de positions diverses. Sous les deux bras de la croix, il y avait deux anges, chacun avec une cruche en verre à la main. Elles servaient à recueillir le sang des martyrs et à arroser les âmes qui s'approchaient de Dieu.

L'importance de l'apparition de Notre-Dame de Fatima au Portugal

Les apparitions de Fatima ont ceci de particulier qu'elles sont parmi les plus prophétiques, car elles ont prédit les malheurs qui se sont abattus sur l'humanité. Elles sont toujours une manifestation de la sollicitude maternelle de la Sainte Vierge Marie à notre égard.

Ces apparitions sont un signe de sa proximité avec nos problèmes, nos angoisses et nos difficultés. Elles sont un appel maternel à nous mettre sur le chemin du bien. Elles sont aussi l'expression du désir de la Mère de Dieu de nous aider, hommes et femmes, engagés ici-bas dans la lutte contre les forces du mal. Ceci dans le but de résister aux dangers qui menacent la foi et la vie chrétiennes.

Les apparitions et les visions appartiennent à la sphère privée et n'ajoutent rien d'essentiel à ce que nous savons déjà grâce à la Révélation contenue dans l'Écriture sainte et la Tradition. Les apparitions mariales sont importantes, car elles nous aident à mieux découvrir la volonté de Dieu pour nous. Elles sont un appel à aimer Dieu et à vivre la vie chrétienne de manière cohérente aux différents moments de l'histoire.

histoire-de-fatima

Le message qui nous vient de Fátima est d'une grande importance spirituelle et est lié au contexte historique de notre époque. Elle peut se résumer en trois mots : prière, pénitence et conversion du cœur. En fait, c'est une exhortation à la prière comme chemin vers le salut des âmes ; un appel a changé de style de vie ; un appel a réparé les péchés par la pénitence. C’est enfin une invitation à se sanctifier et à prier pour la conversion de ceux qui sont sur le chemin du péché et du mal.

Le message de Fatima pointe en effet vers le cœur de l'Évangile et nous montre le chemin qui mène au ciel. Elle veut faire grandir la dévotion à Notre-Dame  dans le monde, qui en bonne mère nous conduit au Christ, notre divin Sauveur qui nous soutient et nous encourage. Grande est la lumière qui nous vient de Fatima.

Se souvenir de ces apparitions permet de mieux comprendre la présence providentielle de Dieu dans les affaires humaines et nous invite à regarder vers l'avenir avec espérance. Malgré les épreuves et les tragédies de notre temps, avec la certitude que le mal n'aura pas le dernier mot. Notre-Dame a en effet assuré : "A la fin, mon cœur immaculé triomphera". Fatima vient donc laisser un message d'espérance, de salut et de paix, et un appel à mettre Dieu au centre de notre vie.

Les indications de la Vierge sur les grandes guerres mondiales.

La Vierge a ensuite indiqué la dévotion à son Cœur immaculé comme le chemin qui mène au Christ et comme un refuge dans l'adversité. Le contenu des appels de la Vierge à Fatima est profondément enraciné dans l'Évangile. On pourrait donc dire que Fatima est une école de foi et de cohérence chrétienne, enseignée par la Sainte Vierge Marie .

notre-dame-de-fatima-portugal

Un trait caractéristique du message de Fatima est qu'il est placé au cœur des préoccupations mondiales et des événements tragiques du siècle qui a été ravagé par deux guerres mondiales. Ce qui entraîna des victimes et des destructions sans fin, et par deux dictatures : le nazisme auquel le fascisme a été ajouté ces dernières années. En plus de cela, s’ajoute le marxisme de l'Union soviétique, qui a duré 70 ans.

Deux systèmes idéologiques qui ont causé d'immenses souffrances à des millions et des millions de personnes, piétinant les droits de l'homme et persécutant le christianisme. La lutte contre Dieu était vraiment grande, Notre-Dame de Fatima a évoqué les deux guerres mondiales. L'une qui allait se terminer et l'autre qui allait éclater un peu plus tard et causer des dégâts plus importants.

Les clarifications de la vision sur la Russie.  

fatima-miracle

En s'adaptant à la capacité intellectuelle des trois enfants de bergers au moyen d'images qu'ils pouvaient comprendre, dans une vision impressionnante dont le contenu n'a été rendu public qu'en l'an 2000. La Vierge a donné aux trois enfants de bergers un aperçu des dommages que le régime de l'Union soviétique allait causer à l'humanité. Ceci grâce à la propagation de l'athéisme et une dure persécution de la foi chrétienne, qui allaient entraîner le sacrifice de la vie même de pas mal d'évêques et de fidèles chrétiens.

Maintenant, que la troisième partie du secret de Fatima a également été rendue publique à la demande du pape Jean-Paul II, nous avons plus d’informations. En réalité, nous savons que la vision susmentionnée contenait également la prédiction que la lutte contre Dieu et contre l'Église irait jusqu'à vouloir tuer le pape. En fait, le 13 mai 1981, il y a eu un attentat contre le pape sur la place Saint-Pierre. Mais - comme l'a déclaré Jean-Paul II - la main de la Vierge a guidé la trajectoire de la balle pour que le Pape puisse survivre.

Cette balle est maintenant encastrée dans la couronne placée sur la tête de la statue de la Vierge à Fatima . Accomplissant fidèlement la demande de Notre-Dame de Fatima, le 25 mars 1984, le Pape Jean-Paul II a consacré le monde en particulier la Russie, au Cœur de la bienheureuse Vierge Marie. Ceci, en union avec les évêques du monde entier. Il est alors superflu de souligner que le secret de Fatima a été rendu public dans son grand complet.

Les preuves de la publication des secrets de la Vierge Fatima  

secret-de-fatima

En guise de confirmation, je peux ajouter que, lorsqu'en 1960 la Congrégation du Saint-Office de l'époque remit au Pape Jean XXIII l'enveloppe scellée contenant ce qui avait été écrit par Sœur Lucie. Le Pape voulut ouvrir l'enveloppe en présence de son confesseur et du suppléant de la Secrétairerie d'État, qui était alors Mgr Angelo Dell'Acqua. En plus de faire effectuer une traduction italienne à l'usage du Pape par un monsignor de la Secrétairerie d'État afin de mieux comprendre le texte, il a gardé une photocopie de tout sous clé.

Je peux attester que ce qui a été publié en 2000 par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi correspond exactement à tout ce dont Mgr Dell’Acqua a alors conservé une photocopie. Les faits auxquels se réfère le secret de Fatima concernent des événements appartenant au passé, mais le message de Fatima conserve sa pleine validité. Il est, en effet, valable également pour les hommes et les femmes de notre temps.

C'est également d'une grande importance pour l'époque dans laquelle nous vivons. Ses appels s'adressent aussi à nous et à notre époque. Car ils proposent les valeurs éternelles de l'Évangile à l'Église et au monde moderne.

Gardez près de vous la Sainte Mère comme protrectrice divine !

Vous connaissez à présent l'histoire de Notre-Dame de Fatima . À présent, l'origine de l'apparition de la Vierge Marie à Fatima aux bergers est un sujet que vous pourrez partager à d'autres fidèles ou à vos proches.

Pour résumer l'article, nous pouvons dire que la Vierge Marie est apparue à des bergers dans la ville de Fatima . Lors de son apparition, elle a fait des révélations qui ont été accomplies au fil du temps. Nombreux sont les papes qui se sont rendus sur le site où est apparue la Vierge Marie.

Pour les chrétiens qui souhaiteraient impacter leur vie positivement auprès de la Sainte Vierge Marie, nous mettons à votre disposition nos différents articles religieux de la Mère de Jésus. Ces articles vous soutiendront tout au long de votre vie et  agrandiront votre foi en Marie.

apparition de la vierge marie portugal

Benoît Santos

Rédacteur du site Croix Chrétiennes.

Écrire un commentaire

apparition de la vierge marie portugal

Nous vous demandons d'accepter les cookies pour une meilleure expérience sur le site ainsi que la pertinence des promotions exclusives en accord avec notre politique de cookies.

livre-priere-matin-et-soir

BIENVENUE À VOUS SUR NOTRE SITE CHRÉTIEN 🙏

Nous offrons gratuitement pour les Fidèles chrétiens nos 2 livres de prières de références depuis votre boîte e-mail .

livres-catholique

Les offres disponibles aujourd'hui sur le site

Découvrez toutes les offres gratuites encore disponibles pour les fidèles qui ont découvert notre site en cliquant juste ci-dessous :

livres-priere-du-matin-et-du-soir

Vos Livres de Prières du Matin et du Soir Gratuits

Recevez gratuitement 2 livres de prières du matin et du soir en rejoignant la communauté avec tous les Fidèles.

 alt=

  • Marie qui défait les nœuds
  • Newsletters
  • Intentions de prière
  • Partenariats
  • Actions autonomes
  • Action fondatrice
  • Panorama de la vie de la Vierge
  • Vie à Nazareth
  • Écriture sainte
  • Les grands témoins marials
  • Autres regards sur Marie : Judaïsme, Islam, ...
  • La Vierge Marie dans l'art
  • La Vierge Marie remplit le monde : sanctuaires marials
  • Les appels d'une mère : apparitions mariales
  • Prier Marie, prier avec la Vierge Marie
  • Devenez chrétien !
  • Preuves de l'existence de Dieu
  • Certitude de l'existence de Jésus
  • Fiabilité et conservation des Évangiles
  • Raisons de croire chrétiennes
  • Comment expliquer que tout le monde ne croie pas ?
  • Questions sur la foi, la vie, la société
  • Réponses au Judaïsme
  • Réponses à l'Islam
  • Réponses aux autres religiosités
  • L'attente de la Venue glorieuse du Christ
  • Prenez Marie pour Mère !
  • « Je suis un libre croyant »
  • Save the date ! « Essen-Ciel », un spectacle inédit de Frank Baugin
  • Edith Piaf, il était une voix
  • Lourdes, chemin de guérison intérieure
  • Marie de Nazareth
  • Encyclopédie mariale
  • Les appels d'une mèr…
  • Les apparitions mari…
  • Les principales appa…
  • Fatima (Portugal, 19…
  • Qu'est-ce qu'une apparition et comment discerner ?
  • Blacherne (Constantinople, X° siècle)
  • Guadalupe (Mexique, 1531)
  • Quito (Equateur, 1599-1634)
  • Sainte-Anne-d'Auray (Bretagne, France 1625) - apparition de sainte Anne
  • La médaille miraculeuse (Rue du Bac Paris 1830)
  • Alphonse Ratisbonne (Rome, 1842)
  • La Salette (France 1846)
  • Lourdes (France, 1858)
  • Pontmain (France 1871)
  • Gietrzwald (Pologne, 1877)
  • Fatima (Portugal, 1917)
  • Beauraing (Belgique, 1932)
  • Banneux (Belgique, 1933)
  • Amsterdam (Pays-Bas, 1945-1959)
  • Le XXIème siècle pour découvrir Joseph
  • Zeitoun (Egypte, 1968)
  • Betania (Venezuela, 1976-1984)
  • Akita (Japon, 1973-1975)
  • Kibeho (1981-1989, Rwanda)
  • Itapiranga (1994- ?, Brésil)
  • Apparitions mariales au Proche Orient
  • 'Apparitions' sans verdict définitif
  • Faits jugés négativement
  • Les interventions d'une Mère attentive
  • Comment répondre à notre Mère ?

Les apparitions de Notre Dame, à  Fatima , au Portugal, à trois pastoureaux, en 1917, ont été précédées et préparées par plusieurs visites du Ciel à la terre dès 1915. Voici l'historique de ces apparitions, des messages donnés par Marie et des évènements qui ont suivi :

1915 : une "statue de neige"

Avril à octobre : Trois pastoureaux, Lucie dos Santos, 10 ans (aujourd'hui carmélite à Coimbra), et ses cousins, Francisco Marto, 9 ans († 4-4-1919) et Jacinta Marto, 7 ans († 20-2-1920), voient une figure semblable à une statue de neige.

1916 : un ange apparaît

Printemps, été et automne : un ange leur apparaît.

1917 : la grande année

- 13-05 ( dimanche ) à la Cova da Iria (lieu-dit à 3 km de Fatima ) : Les trois enfants voient sur un chêne vert la Vierge qui leur demande de venir 6 fois, le 13 de chaque mois à midi. Ils viennent une première fois le 13 juin.

- 13 juillet : La Vierge promet un grand miracle "pour que tout le monde vous croie" ; elle révèle 3 secrets.

- 19 août : Le 13, les autorités civiles, inquiètes du mouvement de curiosité et de ferveur manifesté lors de la précédente apparition , arrêtèrent les enfants qui passèrent un jour et une nuit en prison, doù le report de la visite au 19: la Vierge apparaît aux enfants à Valinhos, près de la Cova da Iria.

- 13 septembre : nouvelle visite.

- 13 octobre, 6e et dernière apparition  : " danse du Soleil " devant 70 000 personnes.

1925 : Lucie voit à nouveau Marie

- 10-12/1926-15-2: La Vierge apparaît à Lucie à Ponte-vedra (Esp.).

1928 : on commence à construire la Basilique

- 1ère pierre de la Basilique du sanctuaire.

1929 : Marie demande la consécration du monde et de la Russie à son Coeur

--13-6 : La Vierge réapparaît à Lucie à Tuy (Esp.) et lui dit de demander la consécration du monde et de la Russie au Cœ ur immaculé de Marie.

1930 : reconnaissance par l'évêque de Leiria

- 13-10 : L'évêque de Leiria déclare véritables les apparitions et approuve le culte officiel de N.-D.-de- Fatima . « Nous avons l'honneur : 1. De déclarer comme dignes de confiance les visions des enfants de la Cova da Iria, paroisse de Fatima , de ce diocèse, du 13 mai au 13 octobre 1917 ; 2. De permettre officiellement le culte de Notre-Dame de Fatima  ».

1942 : Pie XII procède à la consécration du monde

- 31-10 : Pie XII procède à la consécration demandée par la Vierge .

1946 : Couronnement de la Vierge de Fatima

- N.-D. de Fatima couronnée reine du Portugal et du monde, par le pape Pie XII, après que la statue de la Vierge ait pèleriné pendant 32 jours tout autour du Portugal.

1947 : La Vierge Pèlerine de N.D. de Fatima autour du monde

- Sur une inspiration de soeur Lucie, après son pèlerinage dans toutes les paroisses du Portugal, la Vierge de Fatima fut envoyée en pèlerinage autour du monde lors d'une cérémonie qui se déroula à Fatima le 13 mai 1947 ; ainsi la Vierge pèlerine va être peu à peu reçue sur les cinq continents...

1950 : Au Vatican, Pie XII voit le soleil tourner

- 30-10/31-10 et 1-11 à 16 h : Pie XII, dans les jardins du Vatican, voit le soleil danser dans le ciel .

1967 : visite de Paul VI

- 13-5 : Cinquantenaire des apparitions, visite de Paul VI.

Jean Paul II

- 13 mai 1982 et 13 mai 1991 : Visites de Jean - Paul II pour les 1er et 10e anniversaires de l'attentat dont il a réchappé à Rome le 13-5-1981.

- 25 mars 1984 : Jean - Paul II renouvelle la consécration du monde au Cœ ur immaculé de Marie, place Saint- Pierre à Rome , devant la statue de N.-D. de Fatima .

- Du 13 mai 1997 au 13 octobre 1997 : célébration du 80e anniversaire des apparitions. 4 millions de visiteurs.

- 13 mai 2000 : Béatification des pastoureaux Jacinta et Francisco par Jean - Paul II à Fatima

- 13 mai 2000 : Révélation du contenu du "3e secret" par le cardinal secrétaire d'Etat Angelo Sodano. Il fait référence à l’attentat dont Jean - Paul II a été victime Place Saint Pierre , le 13 mai 1981, à la lutte du communisme athée contre l’Église et les chrétiens, et à l’immense souffrance des victimes de la foi au XXe siècle. A son arrivée, Jean - Paul II avait prié dans la Chapelle des Apparitions et remis à la Vierge l'anneau que lui avait offert le Cardinal Stefan Wyszynksi, au début de son pontificat.

- Le Pape a rencontré sr Lucia, alors âgée de 93 ans. Elle était de retour à Fatima pour la quatrième fois car, pour la quatrième fois, un Pape venait à Fatima . "Je voudrais encore une fois dire toute la bonté que le Seigneur a eu pour moi, lorsqu'il me sauva de la mort alors que j'avais été gravement blessé en ce 13 mai 1981, disait Jean - Paul II. J'exprime aussi ma reconnaissance à la bienheureuse Jacinta pour les sacrifices et les prières qu'elle présenta pour le Saint Père qu'elle avait vu tant souffrir".

- 26 Juin 2000 : Publication du document de la congrégation pour la doctrine de la foi sur les apparitions et le "secret".

- 8 Octobre 2000 : Acte d'offrande de l' Eglise et du monde à la protection de la Vierge pour le IIIe millénaire, par Jean - Paul II et 1500 évêques, à l'occasion de leur jubilé, place Saint- Pierre , en présence de la statue de la Vierge de Fatima .

(source : Zenit)

Equipe de MdN

Notre Dame de Fatima

  • Les apparitions préparatoires de l'Ange à Fatima en 1916
  • 13 mai 1917, le chapelet pour la paix, le ciel et le purgatoire
  • 13 juin 1917 à Fatima, le cœur immaculé de Marie
  • 13 juillet 1917, les trois secrets de Fatima
  • 19 août 1917 à Fatima
  • 13 septembre 1917
  • 13 octobre 1917 à Fatima : le soleil danse devant 50.000 personnes
  • De Léon XIII,13 octobre 1884, à Fatima, 13 octobre 1917
  • L’heure de midi (13 mai - 13 octobre 1917)
  • 13 juin 1929 : Le moment est venu de faire la consécration - 1931 Le retard.
  • La dévotion réparatrice des cinq samedis (4 messages, de 1917 à 1930)
  • L’appel à la prière à Fatima (synthèse)
  • Faire réparation (apparitions de Fatima)
  • Comment les voyants voient-ils ?
  • Mémoire liturgique du 13 mai (N-D. Fatima)
  • Mémoire liturgique du coeur immaculé de Marie
  • La consécration au coeur immaculé de Marie : difficultés doctrinales et solutions
  • Pie XII, 31 octobre 1942, Consécration du monde au Coeur immaculé de Marie
  • Saint Jean-Paul II, 25 mars 1984, Consécration du monde au Coeur Immaculé de Marie
  • L'Archevêque de Moscou s'entretient avec soeur Lucie de Fatima
  • 12 mai 2010: consécration des prêtres au Cœur Immaculé de Marie (Pape Benoît XVI)
  • 13 octobre 2013 : Prière de consécration (Pape François)
  • 25 mars 2022 : consécration de la Russie et de l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie (pape François)
  • Actualité du message de Fatima

Les principales apparitions

  • Sainte-Anne-d'Auray (Bretagne, France 1625) - apparition de sainte Anne

IMAGES

  1. Apparitions de la Vierge Marie à Fatima au Portugal

    apparition de la vierge marie portugal

  2. "J'aperçus une dame vêtue de blanc: elle portait une robe blanche, un

    apparition de la vierge marie portugal

  3. Vitrail

    apparition de la vierge marie portugal

  4. Actual photos of the Miracle of the Sun at Fatima Portugal on October

    apparition de la vierge marie portugal

  5. A Catholic Life: The Miracles of Fatima

    apparition de la vierge marie portugal

  6. Résultat de recherche d'images pour "Pélérinage de Fatima en images

    apparition de la vierge marie portugal

VIDEO

  1. Apparition de la Vierge Marie à Mirjana Soldo le 2 Janvier 2019

  2. Apparition de la Vierge Marie à Mirjana le 2 Novembre 2018

  3. Apparition Vierge Marie à toumodi

  4. MESSAGE DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE

  5. apparition de la vierge Marie à Libreville .3gp

  6. RÉVÉLATION URGENTE SUR LE 8 DÉCEMBRE

COMMENTS

  1. Apparitions mariales de Fátima

    Les apparitions mariales de Fátima ou les apparitions de Notre-Dame de Fátima désignent les apparitions de la Vierge Marie telles qu'elles auraient eu lieu à Fátima, petit village du centre du Portugal, à six reprises au cours de l'année 1917, à trois enfants bergers : Lucie dos Santos et ses cousins François et Jacinthe Marto.

  2. Notre-Dame de Fátima

    Notre-Dame de Fátima est l'invocation attribuée à la Vierge Marie après les apparitions mariales reçues par trois petits bergers à Fátima, un village de la région centrale du Portugal, à six reprises au cours de l'année 1917.

  3. Quels sont les trois secrets de Fatima

    Il y a plus de cent ans, la Vierge Marie est apparue à Jacinthe, François et Lucie, trois jeunes pâtres, dans les environs de Fatima, au Portugal. Ces apparitions, qui se déroulèrent...

  4. Les apparitions de la Vierge à Fatima

    Il y a 106 ans, le 13 mai 1917, à Fatima au Portugal, la Vierge Marie apparaissait pour la première fois à trois enfants bergers. Quelques semaines plus tard, elle leur annoncera un grand...

  5. Fatima : que s'est-il passé le 13 mai 1917 au Portugal

    En 1917, le 13 mai, dans la région de Fatima, à une centaine de kilomètres au nord de Lisbonne, une « belle dame » apparaît à trois petits bergers, Lucie dos Santos et ses deux cousins ...

  6. Le 13 mai 1917, la Vierge apparaissait pour la première fois ...

    Le 13 mai 1917 au Portugal, la Vierge apparaît pour la première fois à trois enfants : Lucia (10 ans), qui deviendra plus tard religieuse du Carmel de Sainte-Thérèse à Coimbra, et ses...

  7. Sanctuaire de Fatima

    Lieu: Loca do Cabeço, Pregueira à Valinhos. Date: au printemps 1916 «- N'ayez pas peur. Je suis l'Ange de la Paix. Priez avec moi. Et s'agenouillant à terre, il baissa le front jusqu'au sol. Poussés par un mouvement surnaturel, nous l'imitâmes et nous répétâmes les paroles que nous lui entendions prononcer: - Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.

  8. Marie de Nazareth: 13 juillet 1917, les trois secrets de Fatima

    Le 13 juillet 1917 à Fatima, Lucie (22 mars 1907-13 février 2005) ; François (11 juin 1908-4 avril 1919) et Jacinthe (10 mars 1910-20 février 1920) reçurent une apparition de Notre-Dame et trois secrets qui sont en partie des visions. Le premier secret concerne la révélation de l' enfer, et il a été révélé le 31 août 1941.

  9. 13 juin 1917 à Fatima, le cœur immaculé de Marie

    13 juin 1917 à Fatima, le cœur immaculé de Marie. Le récit de l' apparition par soeur Lucie. (1) Après avoir récité le chapelet avec Jacinthe, François et d'autres personnes qui étaient présentes, nous vîmes de nouveau le reflet de la lumière qui s'approchait (ce que nous appelions éclair) et, ensuite, Notre-Dame, sur le chêne-vert.

  10. Apparitions mariales de Fátima

    Les apparitions mariales de Fátima ou les apparitions de Notre-Dame de Fátima désignent les apparitions de la Vierge Marie telles qu'elles auraient eu lieu à Fátima, petit village du centre du Portugal, à six reprises au cours de l'année 1917, à trois enfants bergers : Lucie dos Santos et ses cousins François et Jacinthe Marto.

  11. Sanctuaire de Fatima

    Des six apparitions de la Vierge Marie, cinq (mai, juin, juillet, septembre et octobre) ont eu lieu à cet endroit, où, sur la recommandation de la Dame, devrait être construite une chapelle en son honneur. ... a été offerte par les femmes du Portugal, le 13 octobre 1942. Elle est en or, pèse 1,2 Kg et a 313 perles et 2679 pierres ...

  12. Notre Dame de Nazaré

    Peu de temps après, le 14 septembre 1182, alors qu'il pourchassait un cerf en plein brouillard, Roupinho n'évita le précipice au dessus de l'océan, qu'en invoquant la Vierge à l'Enfant retrouvée dans la grotte : son cheval stoppa alors net au bord du vide...

  13. Le sanctuaire de Fatima, le pèlerinage du Portugal

    En 1917, trois petits bergers, Lucia, Francisco et Jacinta, ont vu la Vierge Marie, au lieu-dit de Cova da Iria, près de Fatima. Plusieurs apparitions de la Vierge et quelques miracles plus tard, Fatima est devenu un haut lieu de pèlerinage catholique portugais et mondial. On les voit souvent sur les routes, marchant par petits groupes.

  14. Les apparitions de Fatima

    Les apparitions de Notre-Dame de Fatima ont eu lieu en 1917 au Portugal. Durant six mois, chaque 13 du mois, la Sainte Vierge est venue confier a trois enfants ses demandes pour la paix dans le monde. Les trois bergers reçurent des messages et secrets et annoncèrent le grand miracle du soleil.

  15. Religion

    Il y 105 ans, la Vierge Marie serait apparue à des petits bergers dans la ville de Fátima au centre du Portugal. Reconnues depuis 1930 par l'Eglise catholique, ces apparitions sont célébrées ...

  16. 9

    Portugal / 13 Mai au 13 Octobre 1917 Notre dame de Fatima I - Généralités Pays de l'apparition Portugal Site Fatima Fatima, paroisse rurale de 2500 âmes en 1917, située à 130 km au nord de Lisbonne, dans le district (département) de Santarem. Elle appartient au diocèse de Leiria, dans la Basse-Beira. Elle est formée d'une quarantaine de hameaux, […]

  17. Apparitions de la Vierge 1916-1917

    Apparitions de la Vierge 1916-1917 - Fatima au Portugal 710 6 Déc 2021 20h00 « Offrez sans cesse au Seigneur des prières et des sacrifices… Attirez ainsi la paix dans votre pays » « C'est par le Cœur Immaculé de Marie que les hommes doivent demander la paix, parce Dieu le lui a confiée » - Publicité -

  18. apparitions de la vierge Marie a Fatima ( au Portugal )

    Retour à l Accueil du site ( Rosaire-de-Marie.fr ) Retour à la page des apparitions de la vierge Marie dans le monde. La Vierge Marieest apparue en 1917 à Trois petits bergers, les petits pastoureaux, comme on les appelait en ce temps là; il s'agit de : Lucia, l'ainée des trois, née le 22 mars 1907, Francesco né le 11 juin 1908, cousin germain de Lucie, et Jacintha soeur de ...

  19. Marie de Nazareth: Au Portugal, Notre-Dame de Fatima

    Au Portugal, Notre-Dame de Fatima. Le sanctuaire de Notre-Dame de Fatima, au Portugal, est l'un des plus universellement connus, depuis les événements grandioses qui s'y sont déroulés notamment durant l'année 1917. Dès l'ouverture du XXe siècle, la Vierge Marie annonçait aux trois enfants de Fatima (Lucie, Jacinthe et François) les ...

  20. FATIMA au PORTUGAL : CHAPELET des APPARITIONS de la VIERGE MARIE [JOUR

    Nouveau chapelet de Fatima, Portugal avec la 2ème apparition de la Vierge Marie où elle révèle son Coeur Immaculé et douloureux. Avec cette méditation du cha...

  21. Notre-Dame de Fátima avait prédit les guerres mondiales... à quand la

    Chaque année, des millions de pèlerins se rendent au sanctuaire de Fátima, au Portugal. C'est là que l'on dit qu'en 1917, la Vierge Marie est apparue face à trois enfants bergers et leur a ...

  22. Portugal Fatima Lieu d'apparition de la vierge Marie ...

    Près de 5000 vidéos en HD. Sur 160 pays différents.Abonnez-vous si vous aimez la vidéo !Subscribe and like ! ... Sur 160 pays différents.Abonnez-vous si vous aimez la vidéo !Subscribe and ...

  23. Notre-Dame de Fatima : Histoire, Message et les 3 Secrets

    Prière à l'Immaculée Conception Prière à la Médaille Miraculeuse Je vous salue Marie : Prière Sans plus tarder, commençons dès maintenant ! Apparition de la Vierge de Fatima aux bergers La Vierge de Fatima se présente aux bergers et soudainement, ils ont commencé à voir une lumière blanche qui était cachée parmi les arbres.

  24. Marie de Nazareth: Fatima (Portugal, 1917)

    Fatima (Portugal, 1917) Les apparitions de Notre Dame, à Fatima, au Portugal, à trois pastoureaux, en 1917, ont été précédées et préparées par plusieurs visites du Ciel à la terre dès 1915. Voici l'historique de ces apparitions, des messages donnés par Marie et des évènements qui ont suivi : 1915 : une "statue de neige"

  25. Les festivités pour l'anniversaire de l'apparition de la Vierge sont

    Les 153 ans de l'apparition de la vierge Marie seront célébrés mercredi 17 janvier 2024, à Pontmain. Les premières célébrations ont eu lieu dimanche 14 janvier 2024, avec le pèlerinage ...

  26. 13 mai premiere appartion de la Vierge Marie au Portugal # ...

    105 j'aime,Vidéo TikTok de Jesus_T'aime (@jesus_taime11) : « 13 mai premiere appartion de la Vierge Marie au Portugal #tiktokchretiens #apparitionviergemarie #jésus #viergemarie ».son original - Jesus_T'aime .